Contreplaqué : comment bien le choisir

Le contreplaqué est un composant de décoration et d'ameublement, fabriqué en superposant plusieurs plaques de bois. Léger et facile à travailler, le contreplaqué est apprécié pour sa souplesse et sa durabilité. Il permet notamment de cacher les imperfections d'une surface avec élégance.

Les types de contreplaqués

© Mimon / Fotolia

On distingue le contreplaqué d'intérieur et le contreplaqué d'extérieur en fonction de l'utilisation recommandée par les distributeurs. En effet, certains modèles ne supportent pas l'humidité, tandis que d'autres ont dû subir un traitement approprié pour les rendre résistants aux champignons comme aux intempéries. Le contreplaqué est d'autre part catalogué selon les essences d'arbres utilisées. Le pin maritime est sans nul doute l'un des plus utilisés en France avec le peuplier, ainsi que l'essence de bois tropical okoumé, pour l'extérieur. Enfin, il existe un contreplaqué particulier dit contreplaqué d'ébénisterie, faisant appel à des bois précieux, qui correspondent davantage à un usage raffiné.

Les critères de choix

La classe de collage : définie par la norme de référence NF EN 314-2, la classe de collage du contreplaqué indique les conditions d'utilisation que vous devez respecter pour un résultat optimal. La classe 1 désigne le contreplaqué d'intérieur sec, la classe 2 le contreplaqué d'intérieur humide (salle de bain ou cuisine), et la classe 3 le contreplaqué d'extérieur.

La résistance au feu : grâce à un traitement ignifuge, le contreplaqué peut protéger votre habitation contre le risque incendie en ralentissant la progression du feu.

La résistance mécanique : si vous utilisez du contreplaqué lors de travaux de construction, vous aurez besoin de composants particulièrement résistants.

La souplesse du contreplaqué : pour vous permettre de réaliser des moulages ou des modelages difficiles, recouvrir du mobilier cintré par exemple.

L'épaisseur du modèle : les contreplaqués font entre 3 et 40 mm d'épaisseur, pour une longueur standard de 250 cm.

L'esthétique du contreplaqué : les différentes essences d'arbres n'offrent pas toutes le même rendu visuel. Le charme ou le cerisier sont mieux indiqués pour du placage noble.

La gamme de prix

Les modèles d'entrée de gamme de contreplaqués sont commercialisés à partir de 10 € le m². Puis les prix montent rapidement jusqu'à 50 voire 100 € le m² pour les produits haut de gamme.

Où le trouver ?

Disponible dans de nombreux commerces, notamment les enseignes de bricolage, le contreplaqué est un produit répandu. Toutefois, pour disposer d'un vaste choix d'essences d'arbres, le passage par un fabricant spécialisé s'imposera.

Travail du bois