Un système immunitaire fragilisé

les abeilles sont déjà diminuées physiquement puis décimées par un facteur
Les abeilles sont déjà diminuées physiquement puis décimées par un facteur fatal. © Jean-Louis LANQUETIN (galerie photo de L'Internaute)

Implication de plusieurs facteurs

Toutes les études scientifiques menées depuis 2000 sur la cause de cette extinction d'abeilles domestiques concluent qu'il existe une synergie de facteurs. En d'autres termes, les abeilles ne peuvent disparaître en si grand nombre non pas à cause d'un facteur mais de plusieurs. 

Les chercheurs soutiennent l'hypothèse que les apidés voient leur système immunitaire affaibli soit par des pesticides ou insecticides, des parasites, des champignons, etc. Diminuées, les abeilles sont alors plus vulnérables face à l'exposition d'un autre agent pathogène tel qu'un virus ou un parasite.

A l'heure actuelle, il est difficile de trouver un moyen de mettre un terme à cette "purge". Certains scientifiques n'hésitent pas à mettre en cause les méthodes d'élevage des apiculteurs comme source d'affaiblissement de leurs défenses : manque de brassage génétique, diminution de la variété génétique...