Des nanoparticules biphotoniques améliorant la détection des cellules tumorales

 
Des chercheurs de plusieurs laboratoires associés au CNRS ont réussi à synthétiser des nanoparticules biphotoniques permettant une meilleure détection des cellules tumorales. Les résultats de leurs travaux seront publiés dans la revue Chemistry of Materials le 25 mars.
Les scientifiques ont mis au point des fluorophores organiques biphotoniques qu'ils ont ensuite encapsulés dans des nanoparticules poreuses. Absorbant simultanément 2 photons dans le proche infrarouge, ces fluorophores permettent d'explorer des tumeurs profondes tout en favorisant l'accès à leur résolution spatiale en 3 dimensions. Dans un même temps, ils ont créé de nouveaux marqueurs capables d'interagir spécifiquement avec des cellules cancéreuses au sein du col de l'utérus.
Ces résultats devraient permettre d'effectuer le ciblage et l'imagerie de la tumeur en trois dimensions. La technique pourrait être envisagée pour des tumeurs touchant d'autres organes.

Article le plus lu : VIDEO - Marine Le Pen refuse de porter le voile au Liban : voir les actualités

Autour du même sujet

Annonces Google