Le plus gros glacier français fond à vue d'œil

 
La calotte Cook située sur les îles Kerguelen perd près d'1,5 mètre de glace par an. Depuis 1991, sa surface a diminué de 20% et la fonte des glaces est deux fois plus rapide. Ces résultats inquiétants ont été mis au jour par les glaciologues du laboratoire d'études en géophysique et océanographie spatiale. Ils ont recoupé des informations historiques via des données satellitaires. Les résultats seront prochainement publiés.
L'archipel de Kerguelen se situe à 12 000 km de la France, dans l'océan Indien austral. La calotte Cook a été surveillée de 1991 à 2006 depuis l'espace. Les données obtenues ont permis aux scientifiques de mettre à jour l'inventaire des glaciers qui recouvrent cette calotte. Ils ont alors constaté qu'elle était passée d'une surface de 500km² en 1967 à 448 km² en 1991 puis 403km² en 2003 ; ce qui correspond à un recul de 20%.
Cette perte massive de glace ne s'expliquerait pas uniquement par le réchauffement climatique actuel généré, en partie, par l'activité humaine. Les scientifiques pensent qu'une réponse tardive des glaciers au réchauffement naturel opéré après le Petit Age de Glace -période de froid située entre 1850 et 1900- serait une explication de cette fonte rapide de glaces.

Article le plus lu : Emmanuel Macron : biographie secrète d'un "Monsieur Parfait" : voir les actualités

Autour du même sujet

Annonces Google