GPS vs Galiléo : une bataille spatiale programmée ? Galiléo menace-t-il le GPS ?

Lequel a le plus à perdre ? Les Etats-Unis n'ont pas vu d'un très bon œil l'indépendance européenne pour plusieurs raisons : perte de son monopôle, perte de contrôle sur les pays utilisateurs de ce système de géo-localisation et les éventuels interférences avec leur GPS. Afin de mener à bien leur projet, les Européens ont passé un contrat avec les Etats-Unis. Le 26 juin 2004 en Irlande les deux nouveaux partenaires officialisent leur coopération sur Galiléo et le GPS. Les deus systèmes de navigation seront interconnectés permettant ainsi de suppléer les approximations et les défaillances de l'un des deux, surtout ceux du GPS.

Malgré ce traité américano-européen, Galiléo intéresse d'autres pays. La Chine et Israël ont signé un accord en 2005 avec les Européens afin de coopérer sur des projets industriels, scientifiques... L'Argentine, le Brésil, le Chili ou encore le Mexique sont également intéressés.

 

galiléo permettrait un meilleur guidage des secouristes en pleine montagne.
Galiléo permettrait un meilleur guidage des secouristes en pleine montagne. © Anne-Laure SPRZEEUZHOUSKI (galerie photo de L'Intrenaute)

Domaines d'application

Garantissant de meilleures prestations de service que le GPS, il paraît probable que le système de géo-localisation américain risque d'y perdre en attrait. Comme le GPS, Galiléo sera disponible aux particuliers mais également à toutes les entreprises de transports pour se repérer et se déplacer.

Un des objectifs premiers de Galiléo est d'aider les systèmes terrestres de secours. Par exemple, lors d'un accident de voiture, il pourra transmettre les informations nécessaires au centre de secours le plus proche et les guider rapidement sur les lieux. Idem pour les accidents en haute montagne, les blessés seraient plus facilement repérables par les secouristes, surtout que le GPS connaît ces limites dans ce genre de relief ; les montagnes empêchent le passage des ondes Navstar.

L'agriculture pourrait aussi voir un attrait important en Galiléo. De quelle manière ? Lors d'épandages de produits chimiques ou d'herbicides, il n'est pas rare de voir des erreurs de cibles. Soit le bon champs n'est pas arrosé ou parfois celui du voisin est pollué du à un mauvais largage. Pour y remédier, la précision de Galiléo au mètre près éviterait ce genre de désagrément et par conséquent il y aurait une meilleure utilisation de ces engrais ou autres herbicides en moindre quantité.

Les scientifiques, les pêcheurs, les pilotes... pourraient également être attirés par cette plus grande fiabilité de Galiléo.

GPS