C'est fort de café

la café ne puise pas uniquement sa force dans la caféïne.
La café ne puise pas uniquement sa force dans la caféïne. © Jacques HONVAULT

Une goutte qui ne manque pas de ressort

Si on reprend l'exemple de notre bouteille en verre qui tombe sur le sol, nous pouvons aisément faire le parallèle dans ce cas avec la goutte de café qui tombe du percolateur dans le liquide.

Contrairement à notre bouteille, le liquide comme le café est déformable. La chute de la goutte produit une énergie cinétique (énergie créée par le déplacement du corps). Au contact du liquide déformable, cette énergie verticale ne sert pas à briser la goutte mais au contraire, elle est stockée sous forme d'énergie cinétique élastique. La goutte rebondit.