Une main artficielle commandée par des nerfs humains

cette main artificielle doit être miniaturisée pour ne peser plus que 500
Cette main artificielle doit être miniaturisée pour ne peser plus que 500 grammes. © Campus biomédical de Rome

Les prothèses font des progrès de plus en plus grands chaque année, à l'image de cette nouvelle main artificielle élaborée par une équipe de chercheurs du campus biomédical de Rome. Cette prothèse répond aux stimuli générés par les nerfs du membre amputé.

Le bras du patient comprend des mini électrodes de la taille d'un cheveu. Pour effectuer un geste simple, les influx nerveux sont captés par ces électrodes puis envoyés à l'ordinateur qui décrit les signaux puis envoie les ordres à la main.

Cette prothèse n'est encore qu'au stade de prototype ; elle pèse près de 2 kilos. Impossible de la commercialiser tant qu'elle n'est pas miniaturisée.