Partager cet article

RSS
L'Internaute > Science  > La science et nous > Dossiers > Pierres précieuses
SOMMAIRE

En savoir plus

Sujet illustré

Agrandir
Les mines de diamant dans le monde. © L'Internaute
"On parvient à extraire 110 millions de carats/an de diamants "

D'accord, elles sont belles, rares, et chères. Mais où trouve-t-on les pierres précieuses ? A-t-on une chance d'en ramasser une en se baladant ? Pas vraiment. Comme nous l'avons vu, la formation des pierres précieuses requiert des conditions particulières, et rares.

Pour les rencontrer, deux possibilités : des gisements "primaires" où le minéral recherché est un composant minéral d'une roche ou d'un filon ; ou des gisements "secondaires", ou placers, où le minéral, d'abord dégagé de sa gangue rocheuse par l'érosion, a été transporté plus loin par le réseau hydrographique.

Les gisements primaires peuvent être des produits du métamorphisme (transformation) de roches riches en aluminium. C'est le cas des gisements de rubis et saphirs du Sri Lanka et de Madagascar. Ou des zones d'altérations hydrothermales variées comme les gisements d'émeraude de Colombie. Ou encore des cheminées volcaniques comme les gisements d'Afrique du Sud. Les placers alluvionnaires peuvent être localisés dans les lits du drainage actuel ou ancien. Les chantiers du Sri Lanka (saphirs, rubis…) en sont une bonne illustration.

Où prospecter ?

Un gisement de diamant. © L'Internaute

Les gisements de pierres précieuses, hors diamant, se localisent surtout dans les zones tropicales d'Amérique du Sud (Colombie, Brésil), d'Afrique (Namibie, Kenya, Zambie, Madagascar, Mozambique, Malawi, Somalie, Nigéria) et d'Asie (Inde, Sri Lanka, Birmanie, Thaïlande, Cambodge, Laos, Vietnam). On les trouve aussi en moindre importance dans les zones tempérées de l'Amérique du Nord (Californie, Rocheuses aux Etats-Unis), de l'Europe (Oural russe) et de l'Asie (Iran, Afghanistan, Chine).

Comment expliquer cette répartition ? Pas seulement par la géologie. Elle serait surtout liée à des conditions d'altération des terrains facilitant leur exploitation. On pourrait enfin suggérer l'influence d'un autre facteur : le développement socioéconomique. Dans ces pays, les sols sont disponibles, tout comme un certain type de main d'œuvre, pour que puisse s'exercer une activité d'artisanat minier.

Côté diamant, les cheminées volcaniques suffisamment minéralisées pour être exploitées sont très rares (quelques dizaines dans le monde). On parvient tout de même à en extraire 110 millions de carats/an, spécialement en Afrique qui reste "la terre des diamants", avec 57 % de la production mondiale. Des "diamants de la guerre", qui ont contribué aux conflits récents en Angola, au Congo et en Sierra Leone.

Pierre Gisements Prix après taille
Emeraude Colombie , Brésil , Afghanistan, Madagascar Bonne qualité et 1 à 3 carats : 500 à 3 000 $/ct
Très bonne qualité et > 5 cts : 10 000 $/ct et plus.
Rubis Birmanie, Sri Lanka , Thaïlande , Cambodge Bonne qualité et 1 à 2,5 ct : 100 à 400 $/ct
Largement plus de 10 000 $/ct pour pierres exceptionnelles.
Saphir Sri Lanka, Inde, Madagascar, Birmanie, Cambodge, Thaïlande, Australie Bonne qualité : 100 à 200 $/ct
Très bonne qualité 400 à 600 $/ct et plus de 1 000 à 2 000 $/ct pour très belles pierres.
Diamant Bostwana, Australie, Russie, Congo, Afrique du Sud Angola Très bonne qualité : de 20 000 à 28 000 $/ct. Les grosses pierres étant rares, leur prix n'est pas proportionnel à leur poids : un diamant de 1,5 carat peut coûter 7 fois plus cher qu'un diamant à 0,5 carat.
Autour du même sujet
Magazine Science Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité