François Mitterrand à Valéry Giscard-d'Estaing : "Vous êtes l'homme du passif"

Mai 1981

Le futur Président socialiste a l'art et la manière de glisser des petites phrases qui font mouche lors des débats télévisés. 

On remarque que si les propos sont sévères, les attitudes des hommes restent mesurées et cordiales.

Suggestions de contenus