Le redoutable varan de Komodo


Le dragon de Komodo peut mesurer jusqu'à 3 mètres de long, un gigantisme qui s'explique par le fait qu'il n'est menacé par aucune autre espèce sur l'île. Les femelles sont capables de se reproduire par parthénogenèse et leur gueule est infestée de bactéries au point que leur proie meurent de septicémie avant de tomber de leurs blessures. Incontestablement, le roi de l'évolution darwinienne.
Suggestions de contenus