Mis à jour le 

Château Comtal de Carcassonne

Un voyage à : Château Comtal de Carcassonne

Château Comtal de Carcassonne sur nos forums
Le château Comtal, construit au XIIe siècle par les vicomtes de Trencavel, est l'un des monuments majeurs de la Cité de Carcassonne. Il est toutefois conseillé, du moins en saison touristique, de le visiter dès l'ouverture, car la file d'attente peut être assez longue plus tard dans la journée.

L'histoire du château
C'est dans les années 1120 que le vicomte Bernard Aton Trencavel commence, à l'extrême Ouest de la Cité, la construction d'une nouvelle résidence. Un château existait déjà à proximité de la porte Narbonnaise. Ce nouveau château est adossé à l'enceinte antique et comprend deux bâtiments, disposés en équerre, et un donjon. Les bâtiments ne possédaient qu'un étage, comme on peut le voir dans les maçonneries du donjon. Une chapelle, dont on peut voir des vestiges de l'abside dans la cour, ferme la cour centrale au Nord.

D'importants travaux vont être menés entre 1228 et 1239, après que la ville soit devenue une sénéchaussée royale. Le château va alors être fortifié par un important dispositif de défense. Il est tout d'abord entouré d'un rempart sur un périmètre de 80 mètres sur 40 mètres. On entre dans le château en passant par une barbacane, à laquelle on accède par une porte fortifiée, et qui est séparée des remparts par un fossé. Pour entrer dans l'enceinte du château, il faut encore passer une porte entre deux tours jumelles. A cette époque, le château est par ailleurs rehaussé d'un étage et agrandi d'un nouveau bâtiment au Sud.

La visite
Vous pouvez visiter le château librement, mais il est intéressant d'en faire une visite guidée (30 min), car cela vous permet d'accéder aux remparts et d'aller jusqu'au théâtre de la Cité. Des audio-guides sont également à votre disposition. Les visites-conférences (1h30) vous permettent par ailleurs d'approfondir cette visite.

La cour d'honneur est un lieu intéressant de la visite. Sur la façade du logis Sud, vous pouvez observer les différentes époques de la construction de la résidence : romane en bas, gothique au centre et Renaissance en haut. La partie haute possède par ailleurs de beaux colombages. Dans la façade Ouest se trouvent des portes de cachots et, en haut des remparts Est du château, vous pouvez voir les hourds en bois qui ont été reconstitués. Les hourds étaient des galeries de bois, situées en haut des murailles, dont le plancher percé permettait de lancer des projectiles sur les assaillants. Au Nord de la cour, un marquage au sol permet de situer l'emplacement de la chapelle qui s'y trouvait.

On accède ensuite, dans le cadre des visites guidées, à la cour du Midi. Dans cette cour fut construite au XIIIe siècle une grande salle d'apparat, qui a été détruite au XVe siècle pour améliorer l'éclairage du château. Il reste quelques vestiges de cette salle : les bases de piliers et, dans le mur d'enceinte, une cheminée et une baie en arc brisé. De cette cour, vous pouvez également voir la tour la plus haute de toutes : la tour de Guet, élevée sur des bases romaines.

La visite se poursuit sur le chemin de ronde, duquel vous pouvez apprécier une belle vue sur la bastide. On peut également voir les deux murailles parallèles, qui permettaient un accès protégé jusqu'à l'Aude. On passe ensuite par une galerie à fenêtres romanes géminées, avant d'accéder à la tour Visigothe, où on peut observer les caractéristiques de la construction des remparts antiques. Au bout du chemin de ronde, on surplombe le théâtre, qui pouvait accueillir environ 3000 personnes, comme c'est encore le cas aujourd'hui. Ce théâtre est le lieu phare du Festival de la Cité, qui a lieu tous les ans au mois de juillet dans la ville-haute. On peut par ailleurs, de ce point, voir au loin les domaines viticoles, les Corbières et même les Pyrénées. La visite se termine derrière la basilique St-Nazaire, sur laquelle on peut ainsi avoir un autre point de vue.

La suite de la visite du château se fait seul ou à l'aide d'un audio-guide, pour découvrir l'exposition sur la restauration de la Cité par Viollet-le-Duc, puis le dépôt lapidaire. Ce dernier rassemble des sculptures datant de l'Antiquité au XVIIe siècle et provenant de la Cité, de la bastide St-Louis ou plus largement de l'Aude. Certaines pièces sont exceptionnelles comme, par exemple, une stèle funéraire du Ier siècle, un sarcophage sculpté du Ve siècle, une fontaine en marbre blanc datant du XVe siècle et provenant de l'abbaye de Fontfroide. Remarquez également le calvaire du XVe siècle, provenant de Villanière et la peinture murale d'une salle voûtée du donjon.

Partir à : Château Comtal de Carcassonne

Carte Château Comtal de Carcassonne

Latitude : 43.21 - Longitude : 2.36

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à CARCASSONNE ou à proximité, mais aussi le classement des lycées dans l' Aude.

Magazine