Partager cet article

RSS
Mis à jour le 

Gorges du Tarn

Un voyage à : Gorges du Tarn

Gorges du Tarn sur nos forums
Les Gorges du Tarn, c'est un petit peu le Grand Canyon à la française. En plus modeste… et en plus vert. Ce site naturel, on le doit avant tout au Tarn, l'affluent de la Garonne.

La rivière s'est alliée au long labeur du temps et à la puissance de l'érosion pour creuser lentement les roches calcaires. Le canyon qui en résulte est certainement l'un des plus beaux de France.
Tout en haut des falaises, on observe de larges blocs de calcaire, aux couleurs ocres, dont les formes parfois étranges ont été longuement sculptées par l'érosion.
Des forêts, qui abritent bien souvent des petits chemins de randonnées, descendent ensuite doucement jusqu'au lit du Tarn, magnifique rivière à la couleur bleue verte, peuplée par les barques et les kayaks.

Depuis les hauteurs, le spectacle est vertigineux : le regard plonge entre les falaises pour atterrir sur le Tarn qui se faufile, jusqu'à perte de vue, entre les parois du canyon. Deux points de vue permettent notamment d'embrasser, d'un seul regard, toute la beauté des lieux : le Point Sublime et le Roc des Hourtoux.

C'est un site naturel d'exception, et pour mieux les connaître, le meilleur moyen est de l'arpenter de toutes les manières possibles. Sur la terre, tout d'abord, les chemins de randonnée sont nombreux.
La plupart des villages offrent de bons points de départ pour des ballades d'un ou de plusieurs jours. Sur l'eau, grâce aux kayaks (généralement monoplaces) ou aux canoës (deux ou trois places), vous pourrez découvrir sereinement, à votre rythme et dans la fraîcheur du Tarn, la majesté des paysages, les ruines qui bordent les falaises ou les petits villages isolés.

Sous la terre, enfin, ne manquez pas les nombreuses grottes qui offrent un spectacle hors du temps, quasi magique, notamment celle de l'Aven Armand.
Les plus sportifs (et les moins claustrophobes !) pourront même s'engager dans des expéditions de spéléologie.

Les gorges du Tarn raviront donc les sportifs, qui n'auront que l'embarras du choix pour dépenser leur énergie : rando, vélo, spéléo, escalade, équitation ou kayak… de quoi bien remplir des vacances.
Mais que les flâneurs se rassurent ! La région est tout autant indiquée pour visiter tranquillement les lieux, observer les paysages, découvrir les charmants villages aux maisons de pierre, et bien sûr, goûter à la gastronomie locale !

Bénéficiant d'une excellente renommée, la région attire naturellement beaucoup de touristes, et si cela peut devenir problématique en été, où les étroites routes ne sont pas vraiment adaptées à cet afflux massif (notamment la D907, qui serpente le long des gorges sur toute leur longueur), les villages peuvent offrir toutes les infrastructures nécessaires (hôtels, campings, restaurants, activités), tout en conservant leur charme d'origine.

Partir à : Gorges du Tarn

Que voir à : Gorges du Tarn

Itinéraires

Promenade en ville, itinéraire à pieds ou randonnées dans la nature… Les plus beaux itinéraires touristiques à : Gorges du Tarn
» Itinéraires à : Gorges du Tarn

Que faire à : Gorges du Tarn

Sports

Canoë Kayak sur le Tarn…
Dans les Gorges du Tarn, la méthode douce, non sportive, consiste à réserver une balade avec un batelier, qui vous guidera le long du Tarn et vous fera découvrir la faune et la flore locale. C'est un excellent moyen de découvrir la région sans se fatiguer, en profitant tout simplement du soleil et de la fraîcheur de l'eau.
Autrefois, quand il n'y avait ni routes ni ponts, ces barques étaient l'un des seuls moyens de transport pour se déplacer d'un village à l'autre.

Pour les personnes en bonnes conditions physiques, ce serait un sacrilège de ne pas descendre au moins une fois le Tarn en kayak ou en canoë. Au ras des flots, dominé par l'impressionnante verticalité des falaises de calcaire, entre la chaleur du soleil et le frais de l'eau, c'est ici que les gorges du Tarn dévoilent toute leur magie.

En choisissant le canoë kayak, vous aurez tout le loisir d'avancer à votre rythme, de faire une petite pause sandwich ou bien de sauter, si l'envie vous prend soudainement, dans l'eau fraîche du fleuve (attention toutefois à ne pas tenter l'opération dans les courants forts !
Choisissez un endroit calme, avec une plage à proximité pour échouer votre embarcation).

Vous aurez parfois à traverser des petits rapides, et si vous êtes en kayak, il est probable que vous vous retourniez au moins une fois. Pas de panique cependant, si vous vous retrouvez la tête sous l'eau, il suffit de sortir calmement du kayak. La plupart des embarcations sont complètement ouvertes sur le dessus : il n'est même pas nécessaire de se faufiler hors du trou, vous ne risquez donc pas de vous retrouver bloqués dans votre kayak.

Les clubs sportifs sont présents dans quasiment tous les villages qui bordent le Tarn, et ils fournissent tout l'équipement nécessaire pour réussir sa journée : canoë (deux ou trois places) ou kayak (une ou deux places), rames et pagaies, casques, gilets de sauvetage et même caissons étanches pour abriter les vêtements ou les appareils photos (qui ne risquent absolument rien si vous tombez à l'eau).

En règle général, vous aurez le choix entre plusieurs parcours : les parcours simples, de deux ou trois heures, les parcours longs, de six ou sept heures ou bien les parcours de plusieurs jours.
Attention à ne pas surestimer votre condition physique : six ou sept heures, c'est très long quand on pagaie continuellement ! A vous de faire le bon choix en fonction du temps qu'il vous reste, de vos capacités sportives (notamment si vous avez des enfants), et bien sûr de la météo ! Sachez cependant qu'il n'est pas nécessaire d'être un sportif aguerri pour entamer les longues ballades : si vous êtes en bonne santé, cela suffit généralement !

Vous aurez le choix entre plusieurs types d'embarcation. Les kayaks sont généralement monoplaces et se manœuvrent avec des pagaies. C'est le moyen de transport le plus maniable pour les débutants, mais aussi le plus capricieux : dans les courants, un kayak peut se renverser facilement. Les canoës sont plus gros (ils peuvent embarquer deux ou trois personnes), plus lourds et plus stables : il est rare de voir un canoë se retourner. La contrepartie à cette stabilité et la manœuvrabilité, bien moins évidente que pour un kayak.
Enfin, certains clubs proposent du rafting, beaucoup plus lourd que les canoës, et qui permet d'accueillir jusqu'à six personnes. Il est déconseillé de choisir le rafting si le niveau de l'eau est faible : l'embarcation sera lente et vous aurez du mal à la faire avancer correctement à la force de vos bras…

Dernier conseil avant de partir : pensez à la crème solaire ! Même si vous pouvez à tout moment vous rafraîchir en sautant du kayak pour vous baigner dans le Tarn, vous serez continuellement exposés au soleil, alors n'hésitez pas à vous couvrir la tête, et à vous barbouiller d'écran total !
Ne négligez pas non plus les consignes de sécurité : toujours garder le gilet de sauvetage et le casque. Certains courants sont forts, et le lit de la rivière et parsemé de petits cailloux ou de rochers qui peuvent être dangereux si vous n'êtes pas correctement protégés.

La randonnée dans les Gorges du Tarn
Avec la découverte du Tarn en canoë-kayak, la randonnée est l'une des activités phares à pratiquer dans la région. Là encore, il n'est pas difficile de trouver les randonnées : chaque village possède des points de départ différents. Vous aurez le choix entre des parcours de quelques heures, d'une seule journée ou bien de plusieurs jours. Vous pourrez marcher sur des chemins au bord du Tarn, dans les collines boisées, sur les causses (ces plateaux qui dominent les gorges), ou bien monter dans les hauteurs en vous faufilant dans les rochers ou grâce à des échelles métalliques installées pour les randonneurs.

Pour une immersion totale, les parcours de plusieurs jours sont bien évidemment conseillés. C'est le meilleur moyen de s'imprégner de la région, de la nature, du fleuve en contrebas, et bien sûr d'admirer chaque jour des paysages sans cesse renouvelés. Les gîtes et chambres d'hôtes sont nombreux, et les propriétaires ne manqueront pas de vous conseiller sur les petits coins méconnus ou les meilleurs emplacements pour admirer la vallée du Tarn.
C'est aussi généralement une occasion conviviale de goûter à la cuisine locale et familiale.

Pour revivre les randonnées façon XIXe siècle, certaines visites peuvent se faire en compagnie d'un âne, qui portera sacoches ou sacs à dos. Avant le départ, toutes les consignes utiles pour s'occuper  de l'animal sont fournies. Pour le nourrir, par exemple, il le suffit de le laisser brouter l'herbe en bord de chemin de temps à autres.

Autres activités sportives dans les gorges du Tarn
Avec ses célèbres Avens (les gouffres que l'on trouve sur les causses) et grottes (auxquelles on accède depuis les gorges), la région est propice aux excursions de spéléologie. En vous assurant l'expérience d'un moniteur, qui vous fournira tout l'équipement nécessaire, vous pourrez traverser des obstacles étroits, suivre le lit de rivières souterraines, admirer les stalactites et autres phénomènes géologiques d'accrétion, pénétrer dans des grandes salles souterraines, faire de la descente en rappel ou bien de la «remontée sur corde» (ou remontée au jumar).

Autre activité à prévoir : l'escalade ! Les gorges du Tarn, et non loin de là, les gorges de la Jonte, offrent bien évidemment de nombreuses falaises sur lesquelles amateurs et professionnels ne cessent de grimper. Tous les niveaux sont acceptés et bien souvent plusieurs parcours sont proposés en fonction de votre expérience : de l'initiation d'1/2 journée pour les débutant au passage des «grandes voies» pour les amateurs, vous profiterez d'une vue superbe sur les gorges, dans un environnement naturel et calme.
Il suffit pour cela de s'assurer les services d'un guide professionnel, qui fournit le matériel et peut parfois acheminer les grimpeurs sur les lieux même d'escalade.

Qui dit rivière et falaises dit canyoning, et les gorges du Tarn n'échappent pas à la règle ! L'activité ne se déroule pas à proprement parler dans les gorges, mais non loin de là au massif de l'Aigoual. C'est ici que vous pourrez profiter de ce sport qui alterne baignades, glissades, escalade et sauts en tous genres dans l'eau vive. La présence d'un moniteur est encore une fois indispensable.

Les amateurs de vélo, et plus particulièrement de VTT, pourront bien évidemment s'adonner à leur sport favori. Il existe assez peu de parcours balisés, c'est pourquoi l'utilisation d'une carte détaillée est fortement conseillée. Les Causses offrent des parcours familiaux, assez faciles, tandis que les gorges recèlent de sentiers plus étroits, techniques et pentus, pour vététistes chevronnés!

Des parcours-aventure sont également proposés par certains clubs sportifs. Équipés de casques et de baudriers, vous découvrirez le paysage suspendu à une corde ou accroché à une falaise. Un parcours sportif, vertigineux… et impressionnant !

La plupart de ces activités nécessitent la présence d'un moniteur. Dans la plupart des villages, notamment les plus importants (Le Rozier, Sainte Enimie et La Malène), vous trouverez des «maisons de moniteurs» qui ne manqueront pas de vous conseiller sur les parcours, les différentes options disponibles et les meilleurs horaires pour pratiquer.

Carte Gorges du Tarn

Latitude : 44.30 - Longitude : 3.27

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine