Mis à jour le 

Cathédrale d'Arras

Cathédrale d'Arras Photo : Francois TRINEL

Un voyage à : Cathédrale d'Arras

Cathédrale d'Arras sur nos forums
La visite d'Arras vous réservera quelques belles surprises, dont la découverte de la cathédrale. Ce chef-d'œuvre de l'architecture classique constitue, avec l'ancienne abbaye Saint-Vaast, le seul ensemble bénédictin complet de France.

De l'abbatiale à la cathédrale
Au XIe siècle, Vaast est nommé évêque de la ville. Lorsqu'il meurt en 640, ses reliques sont transférées près du ruisseau Crinchon ; cet endroit deviendra le berceau de l'abbaye bénédictine Saint Vaast. En 1840, les moines décident de reconstruire les bâtiments monacaux et l'abbatiale selon les codes de l'architecture classique. Malheureusement, les travaux sont interrompus par la Révolution. Lorsqu'elle se termine, Napoléon relance les travaux. Mais entre temps, Arras a perdu sa cathédrale, Notre Dame de la Cité ; c'est donc l'abbatiale Saint-Vaast qui va la remplacer. Au cours de la Première Guerre Mondiale, elle est presque entièrement détruite. Reconstruite tout de suite après, elle sera inaugurée en 1934.

Visite guidée
Collée aux bâtiments monacaux qui abritent aujourd'hui le musée des Beaux-Arts, la Cathédrale d'Arras vous réservera des surprises. Ainsi, son architecture extérieure n'est pas sans rappeler celle d'un temple antique. En effet, la façade ouest est constituée d'un fronton triangulaire ainsi que de colonnes surmontées de chapiteaux corinthiens, très en vogue à l'époque classique. L'architecte, Contant d'Ivry, avait également prévu, dans son projet, l'édification d'un clocher, mais il ne vit jamais le jour.

En pénétrant à l'intérieur de l'édifice, vous serez sans doute frappé par ses dimensions ; elle mesure plus de 104 mètres de long et 32 mètres de hauteur sous voûte. Cela lui confère une majesté, renforcée par les nombreuses colonnes surmontées de chapiteaux corinthiens, ainsi que la luminosité.

Parmi les trésors dont recèle la cathédrale, il y a la fresque de la coupole surmontant la chapelle de la Vierge, à l'est de l'édifice. Contrairement à que l'on pourrait penser, celle-ci est assez récente. En effet, elle fut peinte par Marret, juste avant l'inauguration de la cathédrale en 1934. Elle représente les différentes étapes de la vie de la Vierge. Les couleurs vives et les dorures environnantes ne pourront qu'attirer votre attention. En outre, cette fresque rappelle au visiteur que la cathédrale est dédiée à Notre Dame de l'Assomption.

Attardez-vous également sur la chaire, au centre de l'édifice. Elle est l'œuvre du sculpteur Marcel Gaumont. Sur le devant, vous y verrez une représentation du Christ et de ses disciples. Sur les côtés, vous reconnaîtrez les quatre évangélistes - Mathieu, Marc (à droite), Luc et Jean (à gauche) - devant leur pupitre. Enfin, au dos de la chaire, vous découvrirez le monogramme du Christ, ainsi que les lettres Alpha et Oméga. On y trouve également une vigne, symbole du peuple de Dieu.

Sur les bas côtés, promenez-vous le long de la galerie des saints. Vous y verrez notamment les représentations de Saint Bernard, Saint Grégoire de Tours, Saint Rémi…

Au nord de la cathédrale, sont rassemblées des châsses provenant de l'Abbaye Saint Vaast et de la cathédrale Notre Dame de la Cité. Parmi elles, vous pourrez observer la châsse de Sain Vaast, mais aussi de Saint Thomas Becket, archevêque de Cabterbury, Saint Jacques le Majeur, apôtre, Saint Aubert, évêque…
Attardez-vous également sur les différentes chapelles du déambulatoire, ainsi que sur les vitraux. Au-dessus du chœur, ils représentent l'Assomption de la Vierge.
Le maître-hôtel, œuvre du sculpteur Saupique, est aussi intéressant.

Partir à : Cathédrale d'Arras

Carte Cathédrale d'Arras

Latitude : 50.29 - Longitude : 2.78

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à ARRAS ou à proximité, mais aussi le classement des lycées dans le Pas-De-Calais.

Magazine