Déconfinement : masques, couvre-feu... La prochaine étape avancée ? Les dates

Chargement de votre vidéo
"Déconfinement : masques, couvre-feu... La prochaine étape avancée ? Les dates"

Déconfinement : masques, couvre-feu... La prochaine étape avancée ? Les dates 20 JUIN. Le calendrier du déconfinement a été modifié, a annoncé Jean Castex mercredi 16 juin. Dès le 20 juin, le couvre-feu sera levé de même que l'obligation du port du masque en extérieur dès le 17 juin. D'autres aménagements restent fixés au 30 juin, notamment concernant les restaurants et lieux publics.

[Mis à jour le 16 juin 2021 à 14h30] Bouleversement dans le calendrier du déconfinement. Alors que de nouvelles mesures n'étaient pas attendues avant le 30 juin prochain, le Premier ministre Jean Castex a fait des annonces surprises ce mercredi 16 juin. Ainsi, la levée du couvre-feu, prévue pour le 30 juin prochain, sera avancée. Dès ce dimanche 20 juin, soit dix jours avant la date initialement annoncée, le couvre-feu sera supprimé. Rappelons que le début du couvre-feu avait déjà été repoussé à 23 heures depuis le 9 juin dernier. "Nous vivons un retour heureux, un retour à une vie normale. Nous sommes sur la bonne voie. Restons mobilisés", a glissé le Premier ministre à la sortie du conseil des ministres qui se tenait comme de coutume ce mercredi.

Autre annonce importante, le port du masque ne sera plus obligatoire à l'extérieur, et ce dès ce jeudi 17 juin. Des arrêtés préfectoraux doivent être pris dans ce sens. En revanche, aucune annonce n'a été faite concernant les jauges dans les restaurants et lieux publics, les cinémas ou sur le télétravail. Sur ces points, la quatrième et dernière étape du calendrier de déconfinement annoncé par Emmanuel Macron reste effective avec des mesures devant entrer en vigueur le 30 juin prochain. En plus de la fin du couvre-feu, les Français pourront désormais participer aux événements de plus de 1 000 personnes en extérieur et en intérieur. Ce sera également la fin de la limite de jauge dans les établissements recevant du public. À noter toutefois que les gestes barrières et la distanciation sociale seront toujours de rigueur. 

Quel changement pour le couvre-feu le 20 juin ?

Surprise, la fin du couvre-feu a été avancée au 20 juin prochain, au lieu du 30 juin comme annoncé dans le calendrier initial du déconfinement. Dès le dimanche 20 juin juin et après des mois de couvre-feu, ce dernier sera définitivement retiré en France. À cette date, il sera donc de nouveau possible de se déplacer librement jusqu'à 6h du matin sans attestation. "La situation sanitaire s'améliore, plus vite que nous l'avions espéré. Nous n'avons pas connu un niveau de circulation virale aussi bas depuis le mois d'août dernier. Cette amélioration concerne l'ensemble du territoire", a notamment souligné Jean Castex à la sortie du conseil des Ministres avant d'annoncer cette décision.

Quel changement concernant le port du masque dès le 17 juin ?

Le port du masque ne sera plus imposé en extérieur à partir de ce jeudi 17 juin, suivant les arrêtés préfectoraux devant être publiés. "Nous allons lever l'obligation générale du port du masque en extérieur. Le port du masque ne sera plus obligatoire, sauf dans certaines circonstances. Les arrêtés préfectoraux seront modifiés dès demain", a expliqué Jean Castex ce mercredi 16 juin.

Jérôme Salomon, le directeur général de la santé, avait déjà affiché son optimisme en début de semaine. "Si tout se passe bien, on lèvera encore un certain nombre de contraintes le 30 juin", a précisé ce dernier, lundi 14 juin, au micro de RTL. Toutefois, le numéro deux du ministère de la Santé nuance : cette règle ne pourrait être effective qu'en extérieur. Le masque devra attendre encore un peu pour être abandonné à l'intérieur.  "Le port du masque restera obligatoire dans les lieux clos", a rappelé le Premier ministre.

Quel changement concernant les restaurants et terrasses le 30 juin ?

Un changement total puisque le 30 juin prochain, tous les établissements pourront rouvrir à 100% sans la contrainte de la jauge ni des tables de 6 personnes. En revanche, on ne sait pas encore s'il faudra toujours circuler avec un masque ou non.

Quel changement pour les cinémas, musées et théâtres le 30 juin ?

Même chose que pour les restaurants, le 30 juin prochain, la culture se libérera des contraintes avec une réouverture totale des établissements sans jauge.

Quels changements pour le sport le 30 juin ?

Il sera de nouveau possible de faire son sport dans une salle ouverte à 100%. Les gestes barrières seront peut être toujours en place avec un nouveau protocole sanitaire mais rien n'est acté.

Quel changement pour le télétravail le 30 juin ?

Au 9 juin, le retour au bureau est désormais possible. "Nous redonnons la main aux employeurs et aux salariés pour qu'ils déterminent le nombre de jours adaptés (de présence par semaine), mais il ne s'agit pas d'abandonner le télétravail ! Cette pratique reste recommandée pour lutter efficacement contre la pandémie". La ministre a bien fait savoir qu'un retour sur site à 100 % à compter de ce 9 juin "enfreindrait le protocole". Au 30 juin, le retour à 100% au travail pourrait ne pas être la règle pour toutes les entreprises mais des précisions sont à venir.

Faut-il utiliser un pass sanitaire le 30 juin ?

Le 21 juin, une version du pass sanitaire "aux normes européennes" est mis à disposition par l'Assurance maladie, et entre en vigueur le 1er juillet pour voyager dans les 27 états membres de l'Union Européenne. Le pass sanitaire sera requis à compter du 30 juin, lorsque la capacité d'accueil des établissements sportifs de plein air sera de 100% avec un plafond au-delà de 1 000 personnes. Les festivals de musique de type Hellfest ou We Love Green, ou d'art comme le festival d'Avignon, ils soumis là aussi au pass sanitaire. Certains festivals qui auront lieu cet été ont déjà soumis leur accès au pass sanitaire. Selon que le festival se déroule en plein air debout ou assis, ou dans un espace public, le pass sanitaire sera requis à des dates différentes.

Quelle sont les dates et le calendrier du déconfinement en France ?

Le processus a débuté le lundi 3 mai, avec notamment la fin des restrictions de déplacement à plus de 10 km et se terminera le 30 juin avec la réouverture totale dans le respect des gestes barrière. Le gouvernement compte sur la poursuite de la campagne de vaccination pour que le calendrier du déconfinement prévu soit viable.

Etape 1 3 mai
  • Fin de la règle des 10 km et des restrictions de déplacements entre régions.
  • Fin de l'attestation de déplacement en journée.
  • Réouverture des collèges et lycées (demi-jauge à partir de la 4e).
  • Maintien du couvre-feu à 19h.
Etape 2 19 mai
  • Décalage du couvre-feu à 21h.
  • Réouverture des commerces et des terrasses des bars et restaurants avec des tables ne dépassant pas les 6 personnes et 50% de leur capacité d'acceuil.
  • Réouverture des musées, cinémas et théâtres avec public assis, tout comme les salles de sport (dans la limite de 800 spectateurs en intérieur, et 1 000 à l'extérieur) avec une jauge de 8m2.
  • Interdiction des rassemblements de 10 personnes.
  • Tous les magasins peuvent rouvrir. Ceux de moins de 8m² ne peuvent recevoir qu'un seul client, les autres doivent faire en sorte de réserver 8m² pour chaque personne.
  • Pour les marchés, le nombre de clients doit être limité à 8 m² pour chacun d'entre eux dans les marchés ouverts, et 4m² par personne en extérieur.
  • Pour l'enseignement supérieur, reprise avec une jauge de 50 % des effectifs, avec protocole sanitaire renforcé. Les examens universitaires qui étaient prévus jusqu'au 2 mai inclus ont été reportés. Les concours nationaux et les examens en santé sont maintenus dans le cadre du protocole actuel.
  • Pour les organismes de formation, ces derniers peuvent reprendre en présentiel chaque fois que le distanciel n'est pas possible. Les examens se déroulent en présentiel avec protocole adapté.
  • Les concerts restent interdits
  • Pour les festivals de plein air assis, la jauge est fixée à 35 % avec 1 000 personnes maximum accueillies.
  • Dans les bibliothèques, la jauge de 8m² par personne est maintenue, de même qu'il faut laisser un siège sur deux vide en configuration assise.
  • Pour les cérémonies religieuses, seul un siège sur trois peut être occupé et il faut se positionner en quinconce entre chaque rangée.
  • Pour les casinos, seules les activités de casino dites " sans contact ", à savoir les machines à sous par exemple, pourront reprendre leur activité, en respectant une jauge de 35 % de la capacité d'accueil maximale.
  • Les stations thermales pourront rouvrir avec une jauge limitée à 50 % alors que les Thalassothérapies ne rouvriront pas.
  • Pour les zoos, pas plus de 50 % de sa capacité d'accueil maximale.
  • Reprise avec une jauge de 50 % pour les remontées mécaniques, sauf pour les groupes familiaux. Cette jauge ne s'applique pas pour les remontées installées en urbain et en interurbain.
  • Pour les auberges et campings, seuls les hébergements individuels et familiaux peuvent rouvrir.
  • Pour les établissements sportifs de plein air, l'activité reprend sans restriction pour les seuls pratiquants prioritaires. Pour les non-prioritaires, seuls les sports sans contact peuvent redémarrer. Côté spectateurs, une jauge de 35 % du public s'applique, ainsi qu'un plafond de 1 000 personnes maximum.
  • Pour les établissements couverts, les établissements rouvrent uniquement pour les pratiquants prioritaires, notamment pour les mineurs en milieu scolaire, en périscolaire et pour les activités extrascolaires. Côté public, la jauge est fixée à 35 %, avec un plafond de 800 spectateurs.
Etape 3 9 juin
  • Décalage du couvre-feu à 23h
  • Les terrasses peuvent ouvrir à 100 % de leur capacité, mais toujours avec des tablées de six. L'intérieur ouvre, avec une jauge de 50 % et là encore, des tablées de six personnes maximum. Même chose pour les bars.
  • Pour les discothèques, pas d'ouverture prévue, mais la situation sera étudiée fin juin.
  • La jauge des magasins passe à 4m² par client.
  • Pour les marchés, la limite passe à 4m² par client en intérieur et elle est levée en extérieur.
  • Les salons et foires peuvent rouvrir à condition de n'accueillir que 50 % de leur capacité initiale au maximum. Un passe sanitaire est demandé pour ceux accueillant plus de 1 000 personnes.
  • Pour les musées, la jauge est abaissée à 4m² par personne.
  • Pour les cinémas, salles de spectacle etc... La jauge autorisée monte à 65 % de la capacité initiale, avec un plafond à 5 000 spectateurs. Un passe sanitaire est en vigueur au-delà de 1 000 personnes. Les concerts sont toujours interdits.
  • Pour l'enseignement supérieur, la jauge de 50 % continue de s'appliquer jusqu'à la rentrée prochaine. Les établissements d'enseignement supérieur ont la possibilité d'organiser leurs examens en présentiel ou en distanciel.
  • Les organismes de formation peuvent rouvrir en conditions normales
  • Pour les festivals de plein air assis, la jauge passe à 65 % et le plafond sera de 5 000 personnes maximum accueillies. Si la capacité d'accueil n'est pas possible à définir, la jauge sera fixée également à 5 000 personnes, avec règles de distanciation et protocole hôtel-restaurant-café. Un passe sanitaire exigé au-delà de au-delà de 1 000 personnes.
  • La jauge est abaissée à 4m² dans les bibliothèques.
  • Pour les cérémonies religieuses et mariages, la règle passe à un siège sur deux utilisé. Pour les cérémonies funéraires, 75 personnes sont autorisées.
  • L'ensemble des activités de casino, avec ou sans contact, peuvent reprendre dans le respect d'une jauge de 50 % de la capacité d'accueil maximale et d'un protocole sanitaire adapté. Le passe sanitaire sera nécessaire pour l'accueil de plus de 1 000 personnes.
  • Escape game, salle de jeux... Réouverture dans le respect d'une jauge de 50 % de la capacité d'accueil et dans le respect d'un protocole sanitaire adapté. Le passe sanitaire sera nécessaire pour l'accueil de plus de 1 000 personnes.
  • Ouverture avec 35 % de la jauge et un protocole sanitaire adapté pour les Thalassothérapies, 100% pour les Thermes
  • Conservatoire, salles de danses... Les majeurs non-professionnels peuvent retrouver les salles de danse, à condition qu'il n'y ait pas de contact, et dans le respect d'une jauge de 35 % de la classe. Les règles ne changent pas pour les arts lyriques. Pour les spectateurs, s'applique une jauge de 65 % de la capacité d'accueil, avec un plafond de 5 000 personnes. Le recours au passe sanitaire est nécessaire au-delà de 1 000 personnes.
  • La jauge d'accueil passe à 65 % pour les remontées mécaniques
  • La jauge autorisée monte à 65 % de la capacité initiale dans les zoos.
  • Les sports sans contact reprennent pour tout le monde. Pour le public, la jauge passe à 65 % et le plafond maximal de public à 5 000 personnes. Recours au passe sanitaire dès que le seuil de 1 000 personnes est franchi.
  • Les sports avec contact sont autorisés pour les pratiquants non-prioritaires, dans le respect d'une jauge d'accueil de 50 %. Côté spectateurs, la jauge passe à 65 % avec un plafond fixé à 5 000 personnes. Le recours au passe sanitaire est indispensable au-delà de 1 000 spectateurs.
  • Pour les pratiques sportives en extérieures, le nombre de personnes autorisées passe à 25 et les sports de contacts sont à nouveau autorisés.
  • Ouverture des frontières aux touristes étrangers sous réserve du pass sanitaire.
  • Assouplissement du télétravail.
  • Autorisation des rassemblements de moins de 1000 personnes.
Etape 4 30 juin
  • Fin complète du couvre-feu (finalement avancée au 20 juin, comme annoncé par Jean Castex le 16 juin)
  • Fin des jauges dans les restaurants, lieux de culture et salles de sport et réouverture de tous les établissements.
  • Autorisation des événements de plus de 1000 personnes à l'extérieur en respectant les gestes barrières.
  • Pour les festivals de plein air assis, la jauge est définie par le préfet en fonction des circonstances locales et respect des mesures barrière et de distanciation (hors sièges). Un passe sanitaire est exigé au-delà de au-delà de 1 000 personnes.
  • Pour le sport, la jauge est définie par le préfet en fonction des circonstances locales et respect des mesures barrière et de distanciation (hors sièges). Un passe sanitaire est exigé au-delà de au-delà de 1 000 personnes.