Vaccin Pfizer : est-il efficace contre les variants ? Bientôt de nouvelles doses

Vaccin Pfizer : est-il efficace contre les variants ? Bientôt de nouvelles doses Près de quinze jours après le lancement de la campagne vaccinale en France, le laboratoire BioNTech a assuré que son vaccin développé avec Pfizer "peut neutraliser" les variants du Covid-19. De son côté, la Commission européenne a annoncé ce vendredi, avoir commandé 300 millions de doses supplémentaires.

[Mis à jour le 8 janvier à 16h04] Parallèlement au coup d'envoi de la campagne de vaccination en France, des mutations du Covid-19 ont fait leur apparition. Jeudi, à l'occasion d'une conférence de presse, le Premier ministre Jean Castex a révélé que 19 cas du variant britannique ont été identifiés sur le sol français. Mais alors, le vaccin Pfizer-BioNTech reste-t-il efficace contre ce virus mutant ? La réponse est oui, selon BioNTech. Ce vendredi 8 janvier, la société allemande a indiqué dans un communiqué que son produit, développé avec le laboratoire américain, "peut neutraliser" les variants détectés en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud. "Les anticorps des personnes ayant reçu le vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 neutralisent efficacement le SRAS-CoV-2 avec une mutation clé qui se trouve également dans deux souches hautement transmissibles", a précisé l'entreprise, selon l'AFP dont Le Figaro se fait l'écho.

Par ailleurs, la Commission européenne a annoncé ce vendredi, la commande de 300 millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer-BioNTech. Ce réassort porte à 600 millions le nombre de doses commandées pour l'Union européenne. "Nous avons désormais sécurisé l'achat de suffisamment de doses pour vacciner 380 millions d'Européens, soit 80 % de la population européenne, et d'autres vaccins vont suivre dans les semaines et mois à venir ", a déclaré Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission, lors d'une conférence de presse, citée par Le Monde.

Composition du vaccin Pfizer

La Food and Drug Administration (agence américaine du médicament) a en effet publié la liste des composants du sérum fabriqué par le duo américano-germanique. On retrouve ainsi des lipides, du sucre, du sel et de l'eau, tout cela venant accompagner le principe actif de l'ARN-Messager, qui vise à donner à l'organisme les informations génétiques nécessaires pour déclencher une protection contre le virus. Plus en détail, on retrouve dans le vaccin de Pfizer quatre types de sel (chlorure de potassium, chlorure de sodium, phosphate de potassium monobasique, phosphate dibasique de sodium dihydraté), chargés d'équilibrer le pH de la préparation.

Quelle est l'efficacité du vaccin Pfizer Biontech contre le Covid ?

Les laboratoires américain et allemand ont publié très tôt les résultats de la phase 3 des essais clinique. Il s'agit de la toute dernière avant que soient consolidés les résultats en vue d'une homologation officielle des autorités sanitaires, ce qui a été fait depuis dans l'UE, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et au Canada. Dans son communiqué de presse publié le 18 novembre, le duo américano-germanique a assuré que son vaccin était efficace à 95 %, sans donner plus de précision. Depuis, une revue médicale très renommée aux Etats-Unis, The New England Journal of Medicine, a publié l'intégralité des résultats des essais cliniques et a confirmé ce chiffre, qualifiant le tout de "triomphe". 

Dans quel pays le vaccin Pfizer sera-t-il disponible ?

Si les laboratoires privés et les Etats ont passé des accords sur le transfert de doses de vaccin, l'OMS s'est assurée de disposer d'un stock important pour qu'il soit livrer dans l'ensemble des pays. "Lorsqu'un vaccin sûr et efficace aura été trouvé, le mécanisme COVAX (dirigé par l'OMS, l'Alliance GAVI et la CEPI) sera mis en œuvre pour favoriser un accès et une distribution équitables des vaccins, l'objectif étant de protéger les populations de tous les pays", a fait savoir l'organisation il y a quelques semaines. Le vaccin Pfizer a déjà été commandé par de nombreux pays : citons, par exemple, les Etats de l'Union européenne donc, mais aussi les Etats-Unis (100 millions de doses), le Japon (120 millions de doses), le Royaume-Uni (30 millions), le Canada (20 millions), le Pérou (10 millions).