Une arrestation qui lui sauve la vie

A la suite du coup d'Etat de Fulgencio Batista en 1952, Fidel Castro entre en résistance. Le 26 juillet 1953, il organise l'assaut de la caserne de Moncada. Un désastre. Il est arrêté. Mais cette arrestation est une aubaine en réalité : l'officier, à droite sur la photo, est celui qui l'a capturé, et sauvé, en le mettant à l'abri des représailles de Batista. Il sera tout de même condamné à 15 ans de prison.
©  Roger-Viollet

Suggestions de contenus