Kim Jong-un : son ancienne petite amie Hyon Song-wol fusillée

Kim Jong-un : son ancienne petite amie Hyon Song-wol fusillée Selon le Figaro, Hyon Song-wol, chanteuse populaire qui s'était affichée aux côtés de Kim Jong-un peu après son accession au pouvoir, a été fusillée par le régime.

L'idylle n'aura pas survécu à la dictature. Peu après son accession au pouvoir à la mort de son père Kim Jong-Il, Kim Jong-un s'affichait avec une jeune femme qui passionnait immédiatement les médias coréens et occidentaux. La presse rapportera plus tard qu'il s'agissait de Hyon Song-wol, une chanteuse très populaire dans l'un des derniers pays totalitaires du monde. Selon le Figaro, celle -ci viendrait d'être arrêtée pour violation de la loi contre la pornographie et aurait été mitraillée devant ses proches.

C'est le journal sud-coréen Chosun Ilbo qui a le premier rapporté l'information. Hyon Song-wol, qui chantait au sein du Unhasu Orchestra, a été arrêtée le 17 août avec onze autres artistes. Ceux-ci appartenaient au Unhasu Orchestra et à un autre groupe, le Wanghaesan Light Music Band. Principale accusation : ces derniers auraient diffusé plusieurs vidéos pornographiques dans lesquelles ils s'étaient eux-mêmes filmés lors de relations sexuelles. Tous auraient été exécutés. Proches et autres stars de la pop nord coréenne auraient été forcés d'assister à leur exécution avant d'être condamnés aux travaux forcés pour "supposition de culpabilité par association" précise le Figaro.

La chanteuse nord-coréenne Hyon Song-wol avait rencontré Kim Jong-un, l'actuel président de la Corée du Nord il y a une dizaine d'années. De nombreuses rumeurs circulaient sur la compagne de Kim Jong-un, femme mariée pour les uns, congédiée par le père Kim Jong-il pour les autres. Elle est restée en tout cas dans l'ombre pendant toutes ces années, Kim Jong-un s'étant marié en 2012 avec une autre femme, Ri Sol-ju, artiste elle aussi et membre du même orchestre patriotique que Hyon Song-wol. L'exécution serait-elle le résultat d'une simple rivalité amoureuse ? Dans le pays le plus fermé du monde, la vérité restera certainement enfouie encore très longtemps.

EN VIDÉO - Kim Jong-un est devenu le dirigeant de la Corée du Nord en avril 2012. Il était alors âgé de moins de 30 ans.

Article le plus lu - Trump se paye Macron (et c'est gratiné) › Voir les actualités

Annonces Google