Attentat métro Bruxelles : véritable massacre à la station Maelbeek, 20 morts

Attentat métro Bruxelles : véritable massacre à la station Maelbeek, 20 morts La station de métro Maelbeek dans le centre-ville de Bruxelles a été touchée par un attentat quelques minutes après les explosions survenues à l'aéroport de Bruxelles Zaventem. Il y aurait 20 morts.

[Article mis à jour le mardi 22 mars à 15h01] Le métro de Bruxelles a été plongé dans l'horreur ce mardi 22 mars, quelques minutes après les deux explosions survenues à l'aéroport de Bruxelles Zaventem (DERNIÈRES INFOS ATTENTATS BRUXELLES). Une source policière évoque "un véritable massacre" dans le métro de Bruxelles, touché à son tour par une explosion au niveau de la station de Maelbeek en plein centre-ville. Interrogée par I-Télé, cette source policière laisse entendre un lourd bilan à prévoir en raison de l'espace confiné de la rame de métro, bondée en cette heure de pointe où de nombreux employés rejoignent leur lieu de travail. Il y aurait une vingtaine de morts à déplorer dans cette seule station de Maelbeek, située en plein cœur de Bruxelles. L'explosion est survenue peu après 9 heures dans une rame du métro bruxellois très fréquentée et qui venait de repartir de la station de Maelbeek, située dans le quartier des institutions européennes. Ce serait la ligne 5 qui aurait été touchée. La station de Maelbeek est également desservie par la ligne 1.

Les dernières infos :

14h46 : Le bourgmestre de Bruxelles donne un nouveau bilan de l'attentat dans le métro à la station Maelbeek : il annonce une vingtaine de morts et 106 blessés : 17 blessés graves, 23 blessés fortement atteints et 66 blessés plus légers.

14h14 : La Dernière Heure évoque un bilan porté à 20 morts pour cette seule explosion dans le métro de Bruxelles. Il y aurait également de nombreux blessés. Une source officielle évoquait dans la matinée le chiffre de 10 blessés en état critique.

13h45 : La STIB, la société des transports bruxellois, équivalent de la RATP parisienne, a donné quelques explications sur les circonstances de ce qui a déjà été nommé comme un attentat par les autorités. L'explosion est survenue à la station Maelbeek en plein centre-ville de Bruxelles, dans une rame s'apprêtant à quitter la station. Cette explosion aurait eu lieu aux environs de 9h10 (sans doute 9h11) selon plusieurs sources concordantes dont la STIB. La société précise que la rame touchée était un ancien métro, composé de trois voitures. Alors que le métro venait de quitter la station en direction d'Arts-Loi, une explosion est alors survenue en provenance de la deuxième voiture, soit le milieu de la rame. Celle-ci était encore le long du quai, le métro venant de redémarrer. Le conducteur a arrêté la rame et a pu évacuer les voitures 1 et 3.

13h02 : Des blessés graves ont été pris en charge selon la presse belge qui évoque des brûlés et des soins réalisés à même le trottoir. Les blessés graves ont ensuite pu être acheminés dans un hôtel situé tout près, l'hôtel Thon transformé en centre d'urgence. L'évacuation de la station, très longue, s'est finalement achevée vers midi. 

12h44 : L'explosion serait survenue entre les stations Maelbeek et Arts-Lois, reliées par les lignes 1 et 5 du métro. De premières images de la rame déchiquetée témoignent de la violence de l'explosion, confirmée par une porte-parole des pompiers évoquant "une très grosse explosion" (images des attentats de Bruxelles). 

11h42 : Les services de déminage sont intervenus dans la station de Maelbeek où a eu lieu l'explosion. Une explosion a retenti à 11h30 suite à cette intervention rue de la Loi sans que l'on sache quelle était la raison de cette explosion contrôlée par les démineurs. Il pourrait s'agir d'un colis suspect. 

10h24 : La station Maelbeek est située dans le quartier des institutions européennes de Bruxelles. On y trouve notamment le siège de la Commission européenne. Bruxelles accueille également les bâtiments de l'OTAN.

09h49 : Le quartier a été bouclé, de nombreux policiers ont été déployés et les sirènes d'ambulance ne cessent de se faire entendre. La ville a annoncé la fermeture progressive mais totale du métro bruxellois ainsi que le retour aux dépôts des trams et bus publics. La gare centrale a également été évacuée.

09h32 : Plusieurs sources ont rapidement évoqué d'autres explosions dans le métro bruxellois. Un des responsables de l'agence de presse Belga avait ainsi parlé de deux explosions distinctes, à la station Maelbeek mais aussi à la station Schuman située au pied des institutions européennes. Cette deuxième explosion a ensuite été démentie par la société de transports, la STIB. Seule la station Maelbeek aurait donc été touchée. L'explosion, très forte, aurait été entendue dans les stations voisines de Schuman et Arts-Lois, ce qui explique les premières informations concernant plusieurs explosions. 

09h30 : L'explosion à la station Maelbeek aurait eu lieu entre 09h10 et 09h15. Plusieurs blessés ont été évacués, de la fumée est sortie de la station.

Chargement de votre vidéo
"Explosions à Bruxelles : les passagers du métro évacués par les rails"