Fusillade à Munich : au moins neuf morts, une chasse à l'homme lancée

Fusillade à Munich : au moins neuf morts, une chasse à l'homme lancée FUSILLADE MUNICH - Vendredi soir, le dernier bilan faisait état de neuf morts, dont une adolescente de 15 ans. La police parle d'"acte terroriste". Le GSG9 est sur place. Une chasse à l'homme est en cours.

[Mis à jour le 23 juillet 2016 à 1h11] Une fusillade a éclaté peu avant 18 heures vendredi 22 juillet dans le centre commercial Olympia-Einkaufszentrum à Munich, en Allemagne. En fin de soirée, la police faisait état d'au moins neuf morts, dont une adolescente de 15 ans, selon BFM TV. En effet, un neuvième corps aurait été retrouvé "à un kilomètre du centre commercial", rapporte Le Figaro. La police suspectait que celui-ci soit celui d'un des assaillants. Par ailleurs, il y aurait plusieurs blessés graves. La Chancelière allemande Angela Merkel réunit ce samedi un Conseil de sécurité. 

Lire les dernières actus sur l'attentat de Munich

Vendredi soir, une véritable chasse à l'homme s'est mise en place dans Munich. Au moins un tireur était en fuite. Certains évoquaient trois suspects. Le GSG9, l'unité d'intervention créée après la prise d'otages des Jeux olympiques de 1972 à Munich, était sur place. Des renforts s'étaient également rendus dans la capitale de la Bavière. Quelques heures après la fusillade, la police évoquait le terme d'"acte terroriste". Mais peu avant 22 heures, la police indiquait cependant que pour l'heure, il n'y avait "aucune preuve" qu'il s'agisse d'une attaque "islamiste".

Par ailleurs, avant 21 heures, la gare centrale de Munich avait été complètement évacuée et plus aucun train ne pouvait alors rentrer ou sortir de la ville. Bus, métro, tramway, les transports en commun étaient quant à eux déjà coupés. Depuis qu'un tireur aurait pris la fuite dans le métro, la police avait en effet pris le contrôle des accès aux stations dans la ville. Selon de nombreux médias allemands, la police avait demandé peu après 21 heures aux automobilistes d'éviter de prendre les autoroutes autour de la ville.

Selon le Spiegel, les tirs auraient été tirés dans un McDonald's de la galerie marchande du centre commercial prénommé l'Olympia-Einkaufszentrum. Le quotidien allemand Bild rapporte quant à lui que l'un des auteurs de la fusillade aurait couru dans le centre commercial et fait feu sur plusieurs personnes. Il se serait ensuite enfui en direction d'une station de métro. Vers 22h20, le porte-parole de la police a déclaré : "Nous estimons qu'il s'agit d'un attentat terroriste". Pour l'heure, un seul lieu de fusillade a été confirmé.

Le Safety Check a été activé en tout début de soirée sur Facebook et un hashtag #OffenTür, #PorteOuverte en français, a également été lancé sur Twitter. De leur côté, les autorités ont mis en place un numéro pour informer les citoyens. Il s'agit du +49-89-29101910. Aux alentours de 22h30/23 heures, les services de secours évacuaient les clients du centre commercial. 

"Nous ne savons pas où se trouvent les attaquants. Faites attention à vous, éviter  lieux publics", indique sur son compte Twitter la police de Munich. "Nous pensons avoir affaire à un carnage", a de son côté très tôt affirmé le porte-parole des forces de l'ordre allemandes.

Dans un premier temps, les autorités avaient simplement confirmé les coups de feu à Reuters sans donner d'autres précisions. Un tweet de la police avait été diffusé : "Une opération de police est en cours. Veuillez éviter la zone autour du centre commercial". 

L'Allemagne avait connu lundi dernier le premier attentat islamiste de son histoire. Un jeune homme avait attaqué les passagers d'un train au couteau et à la hache. Daesh avait alors revendiqué cette attaque.

Article le plus lu - Gilets jaunes : encore des blocages en France › Voir les actualités

Annonces Google