Valérie Trierweiler : Hollande est un "goujat" selon la mère de Carla Bruni

Valérie Trierweiler : Hollande est un "goujat" selon la mère de Carla Bruni Marisa Borini, la mère de Carla Bruni et donc belle-mère de Nicolas Sarkozy ne se prive pas de critiquer l'attitude de François Hollande avec son ex-compagne. Le chef de l'Etat se serait comporté comme un "goujat" envers Valérie Trierweiler.

[Mis à jour le 6 février 2013 à 18h16] Il avait déjà été traité de "mufle" par Jean-Luc Mélenchon. François Hollande vient de recevoir un nouveau nom d'oiseau. Cette fois il vient d'un autre camp : celui de la famille Sarkozy-Bruni. Marisa Borini, la mère de Carla Bruni s'indigne dans un journal italien du comportement du chef de l'Etat envers Valérie Trierweiler. Selon la Stampa, la belle-mère de Nicolas Sarkozy affirme de François Hollande s'est "conduit comme un véritable goujat! Et en homme ridicule!" L'idylle du président de la République avec Julie Gayet ne semble pas avoir plu à belle maman. La "sortie de scène rapide de Valérie Trierweiler" a profondément choqué la comédienne d'origine italienne. Selon elle, François Hollande "n'aurait pas pu s'en débarrasser ainsi".

A 83 ans, la mère de Carla Bruni ne mâche donc pas ses mots. "Depuis la nuit des temps existe, les hommes de pouvoir ont toujours eu des aventures extraconjugales", dit-elle finalement avec philosophie, évoquant les "favorites" de l'ombre qui pouvaient parfois mettre en péril "l'équilibre conjugal" des souverains. Elle est moins disserte en revanche sur la vie privée de Nicolas Sarkozy et de Carla Bruni qui n'a jamais été, pour l'un comme pour l'autre, des plus linéaires.

Marisa Borini : une belle maman très médiatique

Marisa Borini était encore une inconnue du grand public il y a quelques années. Née à Turin en 1930, elle s'est mariée à Alberto Bruni-Tedeschi dans les années 1950. Le millionnaire compte alors 16 ans de plus qu'elle. Ensemble, ils auront trois enfants, Virginio, décédé en 2006 des suites du sida, la réalisatrice Valeria Bruni-Tedeschi et la top-modèle devenue chanteuse Carla Bruni. On apprendra cependant il y a quelques années que son père biologique est Maurizio Remmert, un ancien guitariste classique qui fut l'amant de Marisa Borini dans les années 1960.

Exilée en France dans les années 1970 pour fuir les brigades rouges, la famille Bruni-Tedeschi va voir son nom médiatisé dans les années 1990, quand Carla Bruni deviendra une star des défilés et quand sa soeur Valéria commencera à s'illustrer derrière la caméra. La mère ne sera pas en reste. A partir de 2003, elle jouera son propre rôle dans un long-métrage de sa fille, intitulé "Il est plus facile pour un chameau..." Après deux autres films réalisés par Jean-Pierre Denis et Richard Berry, elle reviendra devant la caméra de Valeria Bruni-Tedeschi en 2007 avec Actrices puis en 2013 dans Un château en Italie. Le mariage de Carla Bruni avec Nicolas Sarkozy en 2008 donnera un autre éclairage sur le personnage, Marisa Borini devanant la "belle-maman" la plus connue de France. 

A partir de 2008, Marisa Borini est régulièrement citée dans les articles traitant de la vie privée du couple présidentiel. Très proche de sa fille, elle se déplace régulièrement avec Carla Bruni et Nicolas Sarkozy (en Inde notamment) et supporte ardemment le couple. La "mamma" italienne accueille aussi régulièrement le couple présidentiel dans sa résidence du Cap Nègre pendant leurs vacances. En 2008, Var-Matin affirmera que le chef de l'Etat s'est personnellement impliqué pour que la luxueuse résidence soit raccordée au tout-à-l'égout. Le gendre plus qu'idéal serait allé "au bras de sa belle-mère" à une réunion de copropriétaires pour peser sur les décisions et aurait même convoqué le maire et le préfet pour évoquer cette épineuse question. Un dossier qui fera pendant longtemps le bonheur de la presse satirique, Canard Enchaîné en tête.

EN VIDÉO - Depuis la rupture avec François Hollande, Valérie Trierweiler a mis en avant les aspects positifs de son expérience comme Première dame.

Chargement de votre vidéo
"Valérie Trierweiler évoque son passé de Première dame"

Vignette : Marisa Borini a joué un rôle dans Un Château en Italie en 2013, un film de et avec Valeria Bruni Tedeschi ©Ad Vitam.