Trois essais ratés de fécondation in vitro

Le professeur Frydman, père de la fécondation in vitro. © IBO / SIPA
Malgré trois tentatives de fécondation in vitro et un suivi par le professeur Frydman, l'un des pionniers de la FIV en France, rien n'y fait. Le 3 juin 2004, une dépêche AFP laisse même croire à une issue heureuse : "En raison d'un début de grossesse difficile qui ne lui permet pas de prendre l'avion, Læticia Hallyday n'a pu accompagner Johnny au mariage de son fils David". Une nouvelle rapidement démentie, dixit l'ouvrage "Laeticia, la vraie histoire" : "Au lendemain de la nouvelle, le couple annonce que Laeticia a perdu son bébé". Le livre révèle aussi qu' "à chaque échec, Johnny, triste et désarçonné, ne sait comment la consoler". Jade sera finalement adoptée en 2004, mettant fin à l'interminable attente.
Suggestions de contenus