Christiane Taubira : une pétition contre la ministre de la Justice

Christiane Taubira : une pétition contre la ministre de la Justice Christian Estrosi, maire UMP de Nice, a annoncé le lancement d'une pétition contre la ministre de la Justice Christiane Taubira pour contrer ses réformes pénales.

"Elle va vider les prisons et organise la suppression du code pénal", met en garde Christian Estrosi, maire UMP de Nice, sur le plateau de "4 vérités". C'est à travers une pétition qu'il entend déjouer les réformes de Christiane Taubira, ministre de la Justice. Lancé en croisade contre la membre du gouvernement, il assure que la "pétition nationale pour [la] mettre en échec" permettrait de faire valoir la voix du peuple, selon lui, "71 % des Français sont pour qu'on maintienne [les peines de planchers], elle veut les supprimer !" Christian Estrosi, s'est insurgé contre cette idée au micro de l'émission : "dire que l'on remet en liberté des criminels, des délinquants, des voyous qui ont commis quelque chose de grave, c'est le message qu'envoie aujourd'hui madame Taubira.

De son côté, Christiane Taubira, qui se lance dans une réforme de la justice, prévoit d'instaurer des peines de probation hors-prison qui selon elle "assurent la sécurité des Français" et permet la réinsertion des prisonniers dans la vie civile. La ministre entend, avec cette peine, combattre l'héritage de la droite au pouvoir, qui selon elle, a tronqué l'efficacité des prisons par "la fermeté des mots et le creux de l'action".

Le maire de Nice invite les Français et les autres maires à se mobiliser pour "faire en sorte qu'elle ne puisse pas nuire un peu plus à l'équilibre de notre démocratie avec cette réforme pénale". Mais le passé de Christian Estrosi pourrait décrédibiliser son action : d'aucuns rappellent qu'il a réalisé une pétition contre la hausse de la TVA dans la restauration en novembre 2012, une autre contre les commémorations du 19 mars en février 2013 et une troisième à la même époque contre la réforme des rythmes scolaires.

Votre avis

EN VIDÉO - A la Rochelle, à l'université d'été du PS, Christiane Taubira a volé la vedette à Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, avec ses réformes pénales.

Chargement de votre vidéo
"A La Rochelle, Taubira vole la vedette à Valls"