Virginie Calmels et Jérôme Chartier : les bras droits d'Alain Juppé et de François Fillon en couple

Virginie Calmels et Jérôme Chartier : les bras droits d'Alain Juppé et de François Fillon en couple Ennemis en public, amants en privé. Aussi improbable que cela puisse être, les bras droits de François Fillon et Alain Juppé entretiennent une relation amoureuse. Explications.

[Mis à jour le 24 novembre 2016 à 23h23] Ils ont chacun leur candidat, chacun leur camp, chacun leur objectif, et pourtant, Virginie Calmels, bras droit du candidat Alain Juppé, et Jérôme Chartier, soutien depuis de nombreuses années de François Fillon, sont en couple. Et alors que les deux derniers candidats en lice pour la primaire de la droite et du centre s'affrontent avant la grande finale de dimanche, le couple ne semble pas pâtir de la guerre que se mènent les deux camps en cette fin de campagne. Un fait qui pourrait en surprendre plus d'un, car le constat est le suivant : dans cette primaire, la réussite de l'un sera la déconvenue de l'autre. 

Mais quand Sud Ouest l'interroge sur les éventuelles difficultés de cette situation, Virginie Calmels rigole et assure : "C'est très simple, parce que lui comme moi, nous avons une qualité que personne ne pourra nous contester, cela s'appelle la loyauté." Et d'ajouter : "Cette situation ne pose donc aucun problème. Nous défendons chacun notre candidat. Hier soir, j'étais sur BFM TV juste avant lui sur le plateau de Ruth Elkrief et il est intervenu 10 minutes après moi. Et, à midi, je faisais les Grandes Gueules, sur RMC, et lui était sur Europe 1, juste avant Alain Juppé." Mais Virginie Calmels le reconnaît tout de même : "Il est vrai que cette situation est, disons… un peu amusante". Et d'ailleurs, elle le concède : "Nous avons eu des discussions, bien sûr, mais je ne vous dirai pas lesquelles."

"Mon destin personnel est moins important que l'engagement que j'ai fait"

Loft Story, Secret Story ou encore Money Drop, avant d'être le bras droit du maire de Bordeaux, Virginie Calmels a été directrice générale d'Endemol ou encore directrice financière chez Canal+. Mais à 45 ans, cette mère de deux enfants semble désormais déterminée à se lancer en politique. Pressentie pour remplacer le maire de Bordeaux, Virginie Calmels va tout de même devoir revoir ses plans si son candidat échoue. Elle n'en reste cependant pas moins persuadée de ses choix : "Mon destin personnel est moins important que l'engagement que j'ai fait, le changement de vie que j'ai opéré. Parce que je crois que lorsqu'on vient de la société civile, on peut apporter autre chose à la vie politique, et je ne regrette pas du tout cet engagement."

De son côté, Jérôme Chartier reste discret quant à sa vie privée. Maire de Domont, dans le Val-d'Oise, durant plus de 10 ans, entre 1995 et 2016, il est également devenu depuis 2002 député de la 7e circonscription du Val-d'Oise. Porte-parole du désormais favori de la primaire de la droite et du centre, le cinquantenaire devrait avoir une place de choix dans la campagne de François Fillon s'il est désigné dimanche comme le candidat de la droite à la présidentielle 2017 et pourrait se voir par la suite accéder à quelques hauts postes de la République. 

Article le plus lu - Gilets jaunes : c'est reparti ! › Voir les actualités