L'heure d'hiver 2014 est arrivée

L'heure d'hiver 2014 est arrivée La date du passage à l'heure d'hiver en France est arrivée, mais le système est loin de faire l'unanimité.

[Mis à jour le samedi 25 octobre 2014 à 22h28] Attention : le changement d' heure a lieu ce week-end dans toute la France mais aussi dans la majorité des pays européens. Pour passer à l'heure d'hiver, le mode d'emploi est relativement simple : à 3 heures ce dimanche matin, il s'agira de reculer les aiguilles de votre montre pour les faire revenir à 2 heures. Voila pour la consigne officielle. dans la pratique, la majorité des Français change d'heure le samedi soir avant de retrouver les bras de Morphée, ou le dimanche matin, au moment de se rendre compte qu'on vit avec une heure de décalage.

Mais dans la pratique, les critiques fusent contre un changement d'heure pourtant censé nous faire économiser sur les factures d'énergies. Selon les chiffres officiels, les économies pour une heure d'éclairage économisée pourraient aller jusqu'à 10 centimes sur une facture d'énergie. Mais pour la majorité des Français, le changement d'heure reste une aberration. Dans un sondage pour OpinionWay, ils sont 54 % à être opposés au changement d'heure. Seuls 19 % sont favorables à la modification des horaires deux fois par an (en mars et en octobre), 27 % se moquent de ce changement.

Le changement d'heure ? "Une pure aberration" (témoignages)

Sur Linternaute.com, vous êtes invités depuis déjà des années à vous exprimer sur le changement d'heure. Et les résultats des dernières enquêtes sont sans nuance : dans notre appel à témoins "Pour ou contre le changement d'heure ?" (lire), vous êtes 722 à vous opposer au changement d'heure sur 871 répondants. Seuls 109 internautes se prononcent pour le changement d'heure (37 sans opinion). Dans une autre enquête, "Comment vivez-vous le changement d'heure" (lire), 483 répondants sur un peu plus de 700 se disent contre le changement d'heure contre 153 qui y sont favorables (78 ne se prononcent pas).

Et les commentaires laissés sont sans appel : le changement d'heure en France est "stressant et déséquilibrant" pour beaucoup d'entre-vous. "Je suis beaucoup plus fatiguée ; je suis obligée de vivre avec les horaires normaux pendant plusieurs semaines, heureusement je ne travaille plus", nous indique une internaute retraitée. Un autre évoque des "problèmes de sommeil trop tôt ou trop tard, qui n'ont jamais été résolus". "Nous avons une horloge biologique qui, quoi qu'on veuille nous faire avaler comme stupidités, est régie par le soleil", tranche une troisième lectrice.

"Pour ma part je ne m'y suis jamais habituée Pas plus que la plupart des personnes que je connais, y compris ma propre famille [...] Changer l'heure solaire est une pure aberration" indique encore l'un des internautes interrogés. "Je suis épuisée quand on passe à l'heure d'été, il me faut un mois pour m'y habituer. Je manque de sommeil, c'est très dur au travail", témoigne une autre. "Je mets plusieurs semaines à me remettre de ce changement d'heure au niveau de mon sommeil. Je suis donc fatiguée du lever au coucher." Et la prime de la galère revient à ceux qui subissent les effets négatifs des deux changements d'heure : " Juste une semaine avant le changement d'heure je commence enfin de m'habituer au changement d'heure précédant et me réveiller sans réveil. Et là il faut tout recommencer..." Le comble.

Les troubles peuvent parfois aller jusqu'à l'angoisse. "Lorsqu'on passe à l'heure d'été et qu'on est donc en décalage de 2h avec le soleil, je dors beaucoup plus mal, je me sens en décalage et vis très mal cette période longue de 7 mois ! Les angoisses sont aussi plus importantes", rapporte une internaute sur notre site quand un autre affirme souffrir de "problèmes de métabolisme (heure des repas et par conséquence problème intestinaux), de sommeil etc...". Et il conclut, goguenard : "Mon horloge biologique ne suit pas les lois des politiques."Certains, enfin, se consolent avec le changement d'heure d'octobre en se disant que "l'heure d'hiver est plus saine que l'heure d'été"...

Changement d'heure : des effets discutés

Les critiques du changement d'heure sont d'autant plus fortes dans l'opinion que les économies d'énergie générées sont floues et discutées. Les seuls chiffres disponibles datent de 2009 et font état de 440 GWh économisés, soit la consommation en éclairage de 800 000 foyers. Mais le développement des ampoules basse consommation semble jouer un rôle majeur dans ce résultat. Par ailleurs, l'Ademe informe que les économies de chauffage son difficilement quantifiables quant à elle. Les économies globales d'énergies pourraient même s'inverser en été, quand la climatisation est poussée jusqu'à la fin de la journée, la nuit arrivant plus tard à cause du changement d'heure. Selon le site Quelleénergie.fr, le changement d'heure ne permettrait à un ménage d'économiser que 1,70 euro sur une année entière.

Au Sénat, le changement d'heure a déjà été épinglé dans un rapport de 1997. Ce dernier minimisait lui aussi les effets du changement d'heure sur les économies d'énergie. Il soulignait également que ce bouleversement impliquait deux fois par an de "nombreuses servitudes", compte tenu des nombreux équipements à régler ("horodateurs, installations informatiques, matériels électroménagers et audiovisuels"...). Il évoquait aussi "des conséquences pénalisantes" pour de nombreux secteurs professionnels comme l'agriculture, "des conséquences certainement défavorables" pour l'environnement (le changement d'heure d'été favorisant la circulation automobile aux heures les plus chaudes de la journée) et "des conséquences faussement favorables" sur la sécurité routière, les activités culturelles et les activités touristiques

Selon la Commission européenne, via les déclarations de certains responsables, l'effet du changement d'heure sur la consommation d'énergie tendrait plutôt vers l'effet neutre. Un récent rapport de la direction "Mobilité et Transport" de la Commission européenne plaide pour le maintien du changement d'heure, mais pour une seule raison : un bouleversement risquerait de perturber le marché intérieur maintenant que tous les pays fonctionnent avec la même heure. l'inutilité du changement d'heure et ses effets sur la santé ne sont, en revanche, pas mentionnés.

Changement d'heure : un danger ?

Les effets sur la santé ne seraient pas les seules tares du changement d'heure. Ce dernier, en été, provoque une concentration du trafic routier le soir, à une heure ou la luminosité est encore forte, accentuant la pollution. Pire : en hiver, il serait un danger pour la sécurité routière. Les autorités elles-mêmes évoquent un "pic d'accidentalité et de mortalité" lors des premiers jours après le passage à l'heure d'hiver. Principale responsable : l'obscurité croissante et dopée, le soir, par le décalage horaire, notamment entre 17 heures et 21 heures. Les piétons seraient particulièrement exposés. Entre novembre 2012 et janvier 2013, 162 piétons ont été victimes des accidents, ce qui représente, en trois mois, 34,12 % de la mortalité routière en un an.

Article le plus lu - Nouvel iPhone 11 : date de sortie, prix... Les infos ! › Voir les actualités

L'heure d'hiver 2014 est arrivée

[Mis à jour le samedi 25 octobre 2014 à 22h28] Attention : le changement d' heure a lieu ce week-end dans toute la France mais aussi dans la majorité des pays européens. Pour passer à l'heure d'hiver, le mode d'emploi est relativement...

Je gère mes abonnements push