Hanouka 2020 : date, prière, voeux... Les secrets de la "fête des lumières" juive

Hanouka 2020 : date, prière, voeux... Les secrets de la "fête des lumières" juive "JOYEUX HANOUKA" - Elle a lieu mi-décembre cette année. Mais quelle est l'histoire de la date de Hanouka 2020 et que signifie le "miracle de la fiole d'huile" commémoré par la fête des lumières juive ? Découvrez-le dans cette page.

"Hanouka". Vous avez peut-être déjà entendu ce mot, sans pour autant en connaître la réelle signification. La "fête des lumières" juive a lieu, en 2020, du jeudi 10 décembre au vendredi 18 décembre. Elle dure huit jours, lors desquels les croyants du judaïsme allument chaque soir l'une des neuf branches du traditionnel chandelier juif, la "ménorah". La première branche s'allume d'ailleurs dès la veille du premier jour de Hanouka à proprement parler, soit le jeudi 10 décembre au soir cette année. Concrètement, il s'agit de commémorer par ce geste ce qui est considéré comme "le miracle des lumières".

Pour les fidèle du judaïsme, Hanouka c'est aussi ses repas. Ceux-ci mêlent des mets comme les "latkès" (galettes de pommes de terre) et autres beignets, tous frits à l'huile. Des chants et des bénédictions s'ajoutent au menu de la liturgie juive au cours de la huitaine de la fête des lumières. Quant à la date de Hanouka, elle change chaque année puisque le calendrier juif est basé sur la lune, et pas sur le soleil du calendrier latin. Prière, "Joyeux hanouka", repère de la date... Linternaute.com vous embarque à la découverte des secrets et des subtilités de cette fête lumineuse !

Date de Hanouka

La célébration juive de Hanouka se fête sur huit jours, du 25 du mois de Kislev au 2 du mois de Tebeth dans le calendrier hébraïque. Généralement, ce créneau de festivités correspond à une semaine du mois de décembre dans le calendrier grégorien actuellement utilisé dans nos contrées, et se situe non loin de la Saint Nicolas du 6 décembre. Comme Hanouka a lieu en hiver peu avant Noël, elle a souvent été vue comme l' "Avent d'Israël", contextualise le poète français d'origine juive et israélienne Claude Vigée dans l'ouvrage "Un panier de houblon". La première bougie de la fête de Hanouka s'allume la veille du 25 Kislev. Un bougeoir central permet ensuite d'animer, un jour après l'autre, les lumières des huit autres branches.

Hanouka, une fête avant tout familiale. © SUPERSTOCK / SUPERSTOCK / SIPA

Hanouka 2020

En 2020, Hanouka commence le 10 décembre, un jeudi. L'année d'avant, la Fête des lumières juive aura débuté un 22 décembre. En 2016, c'était le jour du réveillon de Noël (!), un samedi, en plein shabbat. La prochaine fête de Hanouka durera jusqu'au vendredi 18 décembre 2020. Plusieurs mois après Yom Kippour, ou Jour du Grand Pardon, considérée par les croyants comme la "plus sainte des fêtes juives" et célébrée en 2020 les dimanche et lundi 27 et 28 septembre 2020 (voir notre dossier spécial Yom Kippour).

Hanouka 2021

Les célébrations de la fête juive de Hanouka des années à venir auront lieu à des dates bien différentes les unes des autres. En 2021 : du dimanche 28 novembre au lundi 6 décembre ; en 2022 : du dimanche 18 décembre au lundi 26 décembre ; en 2023 : du vendredi 8 décembre au vendredi 15 décembre.

Prière de Hanouka

Pendant Hanouka, la liturgie habituelle ne donne pas lieu à un office de prière supplémentaire : sans caractère saint et non-chômée à part en Israël, cette fête n'est en effet liée à aucun rituel de prière indiqué dans la Bible. On dit qu'elle est rabbinique et non pas biblique. Mais plusieurs lectures s'additionnent toutefois à la liturgie ordinaire, variables au fil du temps, pour signaler qu'Hanouka a lieu. A la synagogue, on se met donc à réciter des prières toutes particulières comme Al Hanissim, bénédiction intégrée à la Amida, la prière des offices du matin mais aussi à la Birkat Hamazon, prière juive d'après-repas ; le Hallel, lu tous les jours en intégralité, à valeur de louange et remerciement et employé pour les fêtes juives joyeuses ; ou encore la lecture de passages bien précis de la Torah, à l'image de celui sur les sacrifices concédés au moment de l'inauguration du Temple. Ce dernier venait alors d'être rendu aux Juifs après qu'ils aient regagné leur indépendance sur les Grecs, au IIe siècle avant Jésus-Christ.

Joyeux Hanouka

Des beignets traditionnels de Hanouka. © Chameleons Eye Rex Fe / REX / SIPA

Comment souhaite-t-on Hanouka ? Vous pouvez dire "Hag Hanouka sameah" ou "Hag sameah" tout court, qui signifie "Bonne fête" ou encore "Hanouka samear" ("Bon Hanouka"). Et si vous souhaitez aller plus loin, offrir une ménorah à votre ami(e) ou petit(e) ami(e) célébrant Hanouka, ce chandelier traditionnel peu cher, et les bougies qui vont avec. Faire des beignets, agrémentés de thé à la menthe, constitue également une attention de choix au moment de la Fête des Lumières.

Symbolique, la confection de plats à l'huile commémore ainsi le "miracle de la fiole d'huile" d'après la ré-inauguration du temple d'Israël par les Juifs venant de le récupérer, après une victoire inespérée sur les troupes gréco-syriennes d'Antiochus Epiphane, cherchant à les soumettre voilà 23 siècles. Dans le récit judaïque, grâce à une petite fiole dénichée tant bien que mal loin du temple, un chandelier éclaira le lieu de culte pendant huit jours contre un normalement. Les huit jours dont vous disposez pour faire une surprise de Hanouka au(x) proche(s) éventuellement concerné(s)...