A quoi sert une surcomplémentaire santé ?

Une surcomplémentaire santé peut permettre d'avoir une prise en charge des services accessoires à une hospitalisation : télévision, chambre individuelle, complément du forfait hospitalier... © Yuri Arcurs - Fotolia
Si vous estimez que votre reste à charge est élevé après la prise en charge de la Sécurité sociale et votre complémentaire santé, vous pouvez souscrire à une surcomplémentaire santé. Avec la mise en place de la complémentaire collective obligatoire dans les entreprises, elle est appelée à connaître un fort développement. En effet, contrairement à une complémentaire santé qui couvre tous les types de soins de base et plus selon les formules, elle porte sur un type de soins en particulier : hospitalisation, optiques, orthodontie et prothèses dentaires, cure thermale, maternité... Selon les soins concernés, cela permet d'avoir un reste à charge quasi nul. Mais c'est au prix d'un budget de cotisation additionnel. Si pour une complémentaire santé, le montant mensuel moyen est de 45 euros (individuelle) ou 70 euros collective), pour une surcomplémentaire cela peut être 10 euros comme 80 euros. Tout va dépendre du type de soin, le niveau de prise en charge de la surcomplémentaire, la probabilité d'utiliser la garantie, le délai de carence avant d'obtenir une prise en charge.
Suggestions de contenus