Aide au logement jeune : c'est encore le moment de la demander !

Chargement de votre vidéo
"Aide au logement jeune : c'est encore le moment de la demander !"

Aide au logement jeune : c'est encore le moment de la demander !  AIDE LOGEMENT ACTION LOGEMENT. Le nombre de bénéficiaires de l'aide au logement d'Action logement pour les jeunes actifs a été revu à la hausse. On vous explique comment faire.

[Mis à jour le 01 mars 2021 à 08h20] Vous avez récemment décroché votre premier emploi et déménagé en conséquence ? Avez-vous pensé à demander l'aide au logement pour les jeunes actifs de moins de 25 ans versée par Action Logement ? Le nombre de bénéficiaires a été revu à la hausse pour atteindre 50 000 jeunes : c'est le moment ou jamais de faire votre demande ! Attention toutefois, tous les jeunes ne sont pas éligibles. L'aide au logement jeune est versée, en une seule fois non-renouvelable, et sous conditions de revenus. En outre, elle s'adresse exclusivement aux salariés du secteur privé. Retrouvez toutes les modalités ci-dessous. La création de ce dispositif intervient dans un contexte bien particulier. La réforme du calcul des APL en temps réel est entrée en vigueur en ce début d'année. Désormais, l'aide personnalisée au logement est calculée sur les revenus perçus sur les 12 derniers mois glissants, et non sur ceux de l'année n-2. Cette réforme supprime les effets d'aubaine dont pouvaient bénéficier certains allocataires, à commencer par les jeunes actifs, puisque leurs revenus salariés n'étaient pas immédiatement pris en compte. Résultat, de nombreux allocataires ont vu leur APL de janvier 2021 fondre comme neige au soleil, voire totalement disparaître. Vous êtes dans ce cas de figure ? Voilà une raison de plus de ne pas passer à côté de l'aide au logement jeune. 

L'aide au logement de 1000 euros, pour qui ? Conditions

L'aide au logement pour les jeunes de moins de 25 ans s'adresse exclusivement aux jeunes actifs du secteur privé. Vous ne pouvez donc pas en bénéficier si vous êtes étudiant. Et vous n'êtes pas non plus éligible si vous réalisez un service civique auprès d'une association, d'une collectivité ou d'un établissement public. Exit donc les jeunes qui pourraient travailler dans le secteur public, comme les écoles et hôpitaux, relève Le Parisien

Votre logement doit se situer en France et constituer votre résidence principale. Vous devez être titulaire d'un bail de location (vide, meublé ou colocation) au moment de votre demande. "Il n'y a pas, en revanche, de condition sur la date d'entrée dans le logement", précise Corinne Bedos-Toulgoat d'Action Logement Service auprès du Parisien. En clair, vous êtes tout à fait éligible si vous avez signé votre bail il y a plus d'un an. En outre, rien ne vous empêche d'en bénéficier si vous avez déjà été locataire par le passé, explique le quotidien francilien. A cela s'ajoutent des conditions relatives à votre activité : 

  • Vous devez être salarié d'une entreprise du secteur privé
  • Vous devez avoir un contrat de travail depuis moins de 18 mois (CDI, CDD, contrat unique d'insertion, contrat de travail temporaire, intérim) 
  • Votre salaire brut mensuel est compris entre 30% et 110% du Smic, soit entre 467 euros et 1 711 euros par mois. 

A noter : les jeunes en alternance (contrat d'apprentissage ou contrat de professionnalisation) sont également éligibles, et ce, sans limite d'âge, avait précisé Emmanuelle Wargon.

Peut-on faire une simulation de l'aide ?

Oui, et c'est même d'ailleurs chaudement recommandé en amont, si vous envisagez de faire votre demande. Le simulateur est disponible sur le site d'Action Logement. "Le résultat d'éligibilité de ce test est donné à titre purement indicatif", peut-on lire d'emblée. "L'acceptation finale de votre demande sera soumise à la complétude et à l'analyse de votre dossier par nos équipes". Il vous sera ensuite demandé de renseigner votre date de naissance, votre statut (alternant, salarié...), la nature de votre contrat, le secteur d'activité de l'entreprise et votre salaire mensuel brut.

Quelles démarches pour obtenir l'aide au logement de 1000 euros ?

L'intégralité des démarches s'effectue sur le site dédié d'Action Logement. Il est chaudement recommandé de réaliser une simulation au préalable (lire plus bas). Vous saurez si vous êtes éligible, et pourrez ensuite créer votre dossier en téléchargeant les pièces justificatives. 

"Vous disposez d'un délai de 18 mois à compter de la date de début de votre contrat de travail ou contrat d'alternance pour effectuer votre demande", prévient-on sur le site. "Vous devez toujours être en poste à la date de votre demande". Quels sont les documents à avoir en votre possession ? On résume : pièce d'identité, RIB, contrat de travail ou dernier bulletin de salaire, contrat de location ou dernière quittance de loyer. Lorsque le dossier est complet, une convention est envoyée au bénéficiaire qui doit la signer électroniquement. Le paiement est déclenché par virement. Il sera effectif dans un délai de 72 heures, variable selon les établissements bancaires.

L'aide à l'installation des jeunes actifs de moins de 25 ans est une aide forfaitaire de 1 000 euros. Son montant ne varie pas en fonction de votre statut, de vos revenus ou de votre situation géographique. Elle est versée en une seule fois, non-renouvelable, une fois que votre dossier est validé. Ayez à l'esprit que le dispositif n'est pas cumulable avec l'aide à la mobilité professionnelle, également octroyée par Action Logement. 

Aides financières