Prime inflation : pourquoi je n'ai pas reçu le dernier versement ?

"Prime inflation : pourquoi je n'ai pas reçu le dernier versement ?"

Prime inflation : pourquoi je n'ai pas reçu le dernier versement ? PRIME DE RENTREE 2022. L'ultime versement de la prime inflation pour les allocataires de la prime d'activité a été effectué le 15 novembre. Vous n'avez rien reçu ? On vous explique tout.

[Mis à jour le 21 novembre 2022 à 08h11] Le dernier versement de la prime inflation était prévu le 15 novembre 2022. Il concernait tous les bénéficiaires de la prime d'activité. Son montant, lui, était fixé à 28 euros, auxquels s'ajoutaient 14 euros par enfant à charge. Pourtant, certains n'ont toujours rien reçu. Il est possible que votre banque pratique des délais de traitement des opérations assez longs, ralentissant considérablement le virement bancaire effectué de manière automatique par la Caisse d'allocations familiales (CAF). Aussi, sachez que cet ultime versement concernait uniquement les allocataires de la prime d'activité. Les versements à destination des étudiants, retraités, ou demandeurs d'emplois ont déjà été effectués en septembre et octobre derniers.

Dans quel cas Pôle Emploi verse-t-il la prime inflation ? Et la Caf ?

Le versement est effectué par l'organisme dont vos allocations dépendent. Par exemple, si vous percevez le RSA ou l'APL, le versement sera effectué par votre Caisse d'allocations familiales. Si vous êtes demandeur d'emploi, c'est Pôle Emploi qui vous versera la prime :

  • Caf : bénéficiaires des minima sociaux
  • Pôle Emploi : demandeurs d'emploi
  • Etudiants boursiers : Crous
  • Fonctionnaires : Etat
  • Retraités : CNAV
  • Salariés : employeur
  • Indépendants : Urssaf

Qui touche la prime inflation en 2022 ?

L'aide d'urgence souhaitée par la Première ministre Elisabeth Borne à pour objectif d'aider "les plus modestes". Les bénéficiaires de certaines prestations sociales comme les APL, le RSA, l'AAH ou l'Aspa en bénéficieront dès la rentrée 2022. Les allocataires de l'ALF et de l'ALS sont aussi concernés. En réalité, ce sont les Français les plus démunis qui pourront profiter de cette nouvelle prime inflation ou prime de rentrée exceptionnelle, soit près de 11 millions de personnes. Cette aide exceptionnelle de rentrée profitera également aux étudiants boursiers, aux bénéficiaires de l'ASS, et de la prime d'activité. Les bénéficiaires du revenu de solidarité outre-mer (RSO), de l'allocation équivalent retraite (AER) et de l'allocation simple pour personnes âgées sont aussi concernés par le versement de la prime inflation avant la fin de l'année 2022.

Quand sera versée la prime inflation ? Date de versement

La nouvelle aide permettant de lutter face à l'inflation et censée renforcer le pouvoir d'achat des Français souhaitée par Elisabeth Borne sera versée directement sur le compte en banque des bénéficiaires, dès la rentrée 2022 ! Les 10,8 millions de foyers concernés devraient voir apparaître un virement bancaire à compter du mois de septembre 2022. Désormais, la date exacte a été fixée par l'exécutif : le versement aura lieu le 15 septembre 2022. En revanche, pour les bénéficiaires de la prime d'activité, le versement n'interviendra que deux mois plus tard, en novembre. Voici le calendrier complet en fonction de la situation de votre foyer : 

  • 15 septembre : bénéficiaires des minimas sociaux et étudiants boursiers
  • 27 septembre : bénéficiaires de l'ASS et prime mensuelle forfaitaire 
  • 15 octobre : allocataires de l'Aspa
  • 15 novembre : bénéficiaires de la prime d'activité

Quel est le montant de la prime inflation ?

Le montant de cette nouvelle prime inflation Borne atteindra 100 euros plus 50 euros par enfant à charge supplémentaire. "Concrètement, l'aide s'élèvera à 200 euros pour un foyer avec deux enfants" signale l'exécutif dans son dossier de presse. 

Les retraités ont-ils droit à la prime inflation ?

Les retraités font bien partie des bénéficiaires de la prime inflation de 100 euros en 2022. Pour y prétendre, il est nécessaire de percevoir le minimum vieillesse (Aspa) et d'avoir plus de 65 ans. La date de versement de cette prime de rentrée exceptionnelle a été fixée à la mi octobre. La bonne réception du virement bancaire peut différer de plusieurs jours en fonction du délai de traitement des opérations pratiqué par votre banque. Pour les retraités concernés par ce versement de mi octobre, l'opération est réalisée par la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV). Aucune démarche n'est à entreprendre de votre côté, le versement est automatique car l'organisme de versement connaît vos coordonnées bancaires.