Le radar tourelle débarque en France : ce que l'on sait de cette machine à PV

Le Mesta Fusion a déjà été implanté pour des tests, comme ici sur l'A15 dans le Val d'Oise © Stéphane Compoint/Safran
Le radar Mesta Fusion, plus communément appelé "radar tourelle", a été développé par l'entreprise française Safran. Haut de 4 mètres, ce radar tourelle a été homologué à la fin du mois de septembre par le Laboratoire national de métrologie et d'essais (LNE), selon le site Radars-auto.com. Prenant la forme d'un mat noir et blanc avec plusieurs ouvertures, le radar tourelle est beaucoup plus performant que les radars automatiques classiques. "Ce qui change principalement avec cette nouvelle génération de radars, c'est le champ d'action", nous précisait fin 2016 Philippe Arnaud, directeur de l'unité transport chez Safran, lors du début de la phase de tests. Plus complet, le radar tourelle fait bien plus de choses que seulement mesurer la vitesse des véhicules qui passent sous ses objectifs.
Suggestions de contenus