Les radars tourelles sont là, où sont les premières cabines ?

75% du parc de radar serait hors-service depuis la crise des gilets jaunes. © ALLILI MOURAD/SIPA
L'arrivée des radars tourelles va être accélérée tant le parc de radars a souffert de la crise des gilets jaunes. "75% du parc de radars a été soit détruit, soit détérioré, soit attaqué, soit neutralisé", expliquait début mars le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Pour les remplacer, les nouveaux radars tourelles devraient être privilégiés et permettront d'intensifier les contrôles grâce à de toutes nouvelles technologies.
Suggestions de contenus