Essence : ce n'est pas fini !

Le prix de l'essence pourrait bien encore flamber en 2018 © 123RF
La hausse du 1er janvier a fait mal, très mal aux automobilistes conducteurs de voitures diesel (voir : Prix de l'essence : ça n'en finit plus de grimper !). Le gazole, soumis à de nouvelles taxes, a pris 10 centimes et continue d'augmenter : 11 centimes d'augmentation en deux semaines. C'est beaucoup, d'autant que la hausse des taxes ne devait être que de 6,7 centimes sur le gazole et 3,8 centimes pour l'essence. Oui, mais cette taxation s'ajoute à une hausse importante des cours pétroliers. C'est sans doute là le plus embêtant pour les automobilistes car cette tendance ne semble pas prête de s'inverser. Le baril de pétrole brut brent atteint des sommets depuis 2014, lié à la vague de froid aux Etats-Unis ou encore aux tensions de début d'année en Iran mais aussi à une demande qui explose. L'Union française des industries pétrolières (Ufip) prévoit qu'elle dépassera les 100 millions de barils par jour cette année. Ce serait une première…
 
Suggestions de contenus