Renault Symbioz : encore un SUV chez Renault ! A quoi ressemble-t-il ?

Renault Symbioz : encore un SUV chez Renault ! A quoi ressemble-t-il ? La gamme des SUV de Renault, déjà bien fournie, s'enrichit d'un nouveau modèle : le Symbioz. Polyvalent et compact, le nouveau-né de la marque au losange va devoir se faire un nom sur un segment très concurrentiel.

Il ne s'appelle pas Grand Captur mais Symbioz, néanmoins le nouveau modèle de Renault, présenté ce jeudi 2 mai 2024, est bien le grand frère du Captur qui a fait peau neuve le mois dernier avec un restylage en profondeur. Le nouveau-né de la marque au losange est donc un nouveau SUV et il va devoir se faire une place entre l'Arkana (voué à disparaître), le Captur, l'Austral et le Scénic. Le constructeur français, conforté par un très bon début d'année, décrit sa nouvelle voiture comme "attrayante, pratique, compacte, économique et dotée de technologies utiles".  Le Symbioz bénéficie des dernières nouveautés de Renault, aussi bien en matière de design que d'équipements, et affiche une filiation naturelle avec le Captur. Partons à la découverte de ce SUV qui arrivera sur nos routes avant la fin de l'année.

Les photos du Renault Symbioz

Les principales infos

  • Le Renault Symbioz vient renforcer la gamme déjà bien fournie de la marque sur le segment C. Mesuré à 4m41, le SUV vient s'intercaler entre le Captur (4m23) et le Scenic (4m47) tout en s'approchant de la taille de l'Austral (4,51 m) et de l'Arkana (4,56 m). Son poids, d'environ 1 400 kilos, lui permet notamment d'échapper au malus écologique.
© RENAULT
  • Sans surprise, la face avant du Symbioz ressemble comme deux gouttes d'eau à celle du nouveau Captur, comme lui monté sur la plate-forme (CMF-B). Optiques, calandre, bouclier, entrées d'air, logo Renault, le design est similaire à l'exception des motifs sur la calandre avec effets 3D et la forme des nervures sur le capot. 
© RENAUILT
  • L'arrière du Symbioz diffère en revanche de celui du Captur et se rapproche de celui du Scenic, avec une coupe plus verticale. Il se démarque toutefois avec de nouveaux blocs optiques plutôt discrets en forme d'équerre (en forme de boomerang sur le Scenic). Le nouveau logo de la marque au losange s'insère au centre du hayon, lequel est motorisé et commandable depuis l'intérieur du véhicule, la carte mains-libres ou alors par un simple geste du pied sous le bouclier. 
© RENAULT
  • Le Renault Symbioz se déclinera en sept couleurs dont la nouvelle teinte exclusive Bleu Mercure. Les six autres coloris seront le Blanc Nacré, le Gris Cassiopée, le Noir Etoilé, le Gris Rafale, le Bleu Iron et le Rouge Flamme, ce dernier étant le seul proposé gratuitement.
© RENAULT
  • A l'intérieur, la planche de bord est celle du Renault Captur, assez épurée, avec le combiné numérique de 10.3 pouces derrière le volant et l'écran tactile, à la verticale, de 10.4 pouces, de série sur le Symbioz. La partie multimédia bénéficie du système OpenR Link et en matière de sécurité le SUV est paré avec pas moins de 29 aides à la conduite dans la finition haut de gamme Iconic. Enfin, contrairement au Captur, le Symbioz peut bénéficier en option (1 500 euros) du toit panoramique opacifiant Solarbay vu sur le Rafale et le Scenic.
© RENAULT

Les motorisations du Renault Symbioz 

Les premiers acheteurs du Symbioz auront forcément été séduits par le full hybrid puisqu'il s'agit de la seule motorisation qui sera disponible à son lancement. Le crossover sera propulsé par un quatre-cylindres 1.6 de 94 chevaux et par un moteur électrique de 49 chevaux alimenté par une batterie de 1,2 kWh, le tout pour une puissance de 145 chevaux. Renault promet une autonomie de plus de 1 000 kilomètres et une consommation mixte WLTP prometteuse avec seulement 4,6 litres aux 100 kilomètres.

Par ailleurs, et c'est une nouveauté, le constructeur a ajouté une commande "e-Save" qui oblige le véhicule à conserver un minimum de 40 % de batterie. D'autres motorisations devaient s'ajouter au catalogue par la suite, avec certainement de l'hybridation légère voire une bicarburation essence-GPL. Le 100% électrique est en revanche à exclure, restant pour le moment l'apanage de la Megane et du Scenic chez Renault.

Quand sortira le nouveau SUV de Renault ?

Il ne faudra pas patienter très longtemps avant de pouvoir passer commande pour acquérir le Renault Symbioz. Les clients pourront en effet commander le tout nouveau SUV dès le mois de juin tandis que les premières arrivées en concessions sont attendues à la rentrée prochaine.

Quel sera le prix du Renault Symbioz ?

C'est à l'ouverture des commandes, en juin, que la marque au losange communiquera sur les prix du Symbioz. Disponible uniquement en full hybrid pour le moment, le SUV se déclinera en trois finitions : Techno, Esprit Alpine et Iconiq. Selon une indiscrétion de largus.fr, Renault commercialiserait son nouveau modèle 3 000 à 3 500 euros plus cher que le nouveau Captur, lequel démarre à 28 900 euros en full hybrid. On peut donc s'attendre à un tarif autour de 32 500 euros en entrée de gamme. A titre de comparaison, le nouveau Dacia Duster, qui sera sans doute le rival n°1 du Symbioz, est disponible à partir de 28 100 euros avec la motorisation hybride.