Les questions à vous poser pour bien choisir votre parquet

Les revêtements de sol stratifiés dont la couche supérieure n'est pas en bois mais imite ce matériau ne sont pas considérés comme du parquet. © 123RF - followtheflow

Naturel et authentique, le parquet apporte beaucoup de charme à une pièce. Vous avez décidé d'en mettre chez vous ? Voici quelques pistes de réflexion et les questions à se poser pour être sûr de faire le bon choix et choisir le parquet qu'il vous faut.

Est-ce que je souhaite du "vrai" parquet ?

Cette question peut sembler étrange mais il existe bel et bien une distinction entre les parquets massifs et contrecollés d'un côté, et les stratifiés de l'autre. Selon l'Union Française des Fabricants et Entrepreneurs de Parquet (UFFEP), le terme "parquet" s'applique à "tout revêtement de sol en bois ou à base de bois dont la couche d'usure (c'est-à-dire la couche supérieure de la lame, faite de bois) a au moins 2,5 mm d'épaisseur". Cette définition très précise exclut de la catégorie des parquets les revêtements stratifiés dont la couche supérieure n'est pas en bois mais imite ce matériau.