Quelles conséquences économiques ?

Un cinéma à Los Angeles © Ted Soqui/Sipa USA/SIPA
"Ce n'est pas une crise, mais une catastrophe", s'alarmait Jérôme Seydoux, président des cinémas Gaumont Pathé (près de 130 multiplexes dans toute la France), le 5 mai dans les colonnes du Point. Depuis le 14 mars, les cinémas sont fermés, et les exploitants sont depuis dans l'incertitude. Pour le moment, aucun chiffre ne fait le bilan de l'impact économique du coronavirus dans l'industrie du septième art. Mais les gérants de salles ne cachent pas leurs inquiétudes, notamment concernant le paiement des loyers alors que les salles ne font pas recette : "Si on n'est pas exonéré du loyer, c'est dramatique, alertait Claudine Cornillat, gérante du Max Linder Panorama à Paris, à LCI le 1er mai. Mais vraiment dramatique. On ne sait pas comment on pourra se relever".
Suggestions de contenus