Fabrice Luchini, "un vagabond idéologique"

Fabrice Luchini n'a jamais hésite à dire ce qu'il pensait de la classe politique, tout en laissant planer le mystère de ses opinions : "J'adorerais être de gauche mais vu l'obligation d'excellence, c'est un gros boulot. Pour être de gauche, faut être exceptionnel de cœur, de partage. Ce sont des vertus qui ne sont pas évidentes, expliquait-il à Gilles Bouleau en 2015. L'acteur prend également bien soin d'affirmer qu'il n'est pas non plus de droite "elle n'existe plus", disait-il dans l'Express. La droite n'a jamais rien à proposer comme penseur vivant, sauf quand elle en pique un à la gauche. [...] Je suis un vagabond idéologique."
©  Martial Trezzini/AP/SIPA

Suggestions de contenus