Quel est le niveau de confidentialité des communications ?

© Signal
Lancée en 2014, Signal a vu sa promotion assurée par Edward Snowden le lanceur d'alerte qui a révélé les capacités d'espionnage massive de la NSA. Edward Snowden prônait l'utilisation de cette application en raison de son indépendance et du chiffrement des communications. Il laissait entendre que s'il était resté en vie, c'est grâce à la qualité de ce chiffrement que les autorités américaines ne pouvaient pas percer. Le protocole de chiffrement de bout en bout (end-to-end encryption en anglais, ou E2EE) employé par Signal a été développé par Open Whispers System. Avec lui, seuls les membres d'une même discussion peuvent accéder aux contenus échangés. Même Signal ne sait pas ce qui transite sur ses serveurs. Sa réputation est telle qu'il a été repris par la plupart des autres services, comme d'ailleurs WhatsApp, ou Google Messages et Skype. Pour le moment ce protocole reste invulnérable. Mais Signal restant une application utilisée sur un appareil, celui-ci peut être espionné.
Suggestions de contenus