Quelles sont les données personnelles que récupère Signal ?

© Linternaute
Si les utilisateurs migrent vers d'autres solutions comme Signal et Telegram, c'est parce que celles-ci proposent les mêmes fonctionnalités (visio, discussions de groupes, appels,...) et notamment les échanges chiffrés de bout en bout, mais aussi pour leur capacité à ne pas collecter d'informations personnelles dans un objectif mercantile. Ainsi contrairement à WhatsApp qui ingurgite jusqu'à 22 catégories de données personnelles, Signal ne récupère que votre numéro de téléphone. De son côté, Telegram, vient collecter votre nom, votre numéro de téléphone, vos contacts et vos identifiant d'utilisation. Si la gratuité se paye généralement de votre personne, pour Signal, ce n'est pas le cas. L'application est financée par les dons provenant de l'organisation Signal Foundation. Le comble, c'est que cette fondation a été créée et alimentée financièrement par Brian Acton, le fondateur de WhatsApp, appli revendue depuis à Facebook.
Suggestions de contenus