De la crème pour la culture

Philippe Douste-Blazy © L'Internaute

Vendredi 19 mai 1995 : Au Festival de Cannes

Présent au Festival de Cannes avec une vingtaine de complices, Godin décide de s'en prendre au ministre de la Culture, Philippe Douste-Blazy.

Ils s'introduisent alors dans l'Hôtel Carlton Cannes où le ministre est supposé assister à un bal et attendent qu'il aille aux toilettes pour pouvoir l'entarter comme il se doit. Mais à la grande surprise de tout le monde, on découvre que Douste-Blazy est déjà dehors sur le point de partir en limousine avec sa femme et ses gardes du corps. Les entarteurs se ruent alors vers la voiture et deux d'entre eux parviennent à entarter le ministre dans son véhicule. Furieux, Douste-Blazy ordonne au chauffeur de démarrer. La voiture part en trombe, et oublie même la femme du ministre sur le trottoir !


 Le mot doux de la tarte à la crème : "Entartons, entartons les ministres bouffons !".


Suggestions de contenus