Corinne Diacre : la mort de son père, son métier... Portrait de la coach des Bleues

Corinne Diacre : la mort de son père, son métier... Portrait de la coach des Bleues Entraîneur en chef des l'équipe de France de foot féminin, Corinne Diacre a suivi un parcours de vie peu banal, marqué par la mort de son papa durant son adolescence. Un drame qui lui a sans douté donné l'énergie nécessaire pour devenir une pionnière dans le monde du football.

[Mis à jour le 28 juin 2019 à 18h39] Née le 4 août 1974 à Croix, dans le Nord, Corinne Diacre est la fille d'un ancien joueur de football Claude Diacre, reconverti ouvrier dans le textile. Durant son enfance, la jeune Corinne subit les migrations professionnelles liées à l'emploi de son père. La famille Diacre se dirige vers la région de Saint-Etienne en 1982, où Corinne Diacre prend sa première licence à Saint-Chamond. Puis direction la Creuse, où les petits clubs d'Abusson et Azérables permettent à l'adolescente de parfaire ses gammes. A l'âge de 14 ans, elle décide de quitter le cocon familial pour rejoindre le club de Soyaux alors en première division, près d’Angoulême. Quelques mois plus tard, Corinne Diacre perd son père d'un accident de la route, alors qu'il revenait d'une réunion de district. Une épreuve qui va forger son fort caractère. Le 9 mars 1993, elle débute à l'âge de 18 ans son premier match en équipe de France. Corinne Diacre devient très rapidement capitaine de la sélection nationale. En 2003, la défenseuse inscrit face à l'Angleterre le but le plus important de l'équipe de France, celui qui qualifie le pays pour sa première Coupe du Monde. Pendant toutes ces années, Corinne Diacre reste également attachée à son club de Soyaux où elle évoluera jusqu'en octobre 2006. Victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit lors d'un match contre Montpellier, elle sera contrainte de mettre un terme à sa carrière de joueuse quelques mois plus tard. C'est également à l'ASJ Soyaux qu' elle connaîtra également sa première expérience d'entraîneure, de 2007 à 2013. En parallèle, l'ancien joueuse devient l'adjoint de Bruno Bini, alors coach des Bleues. En 2014, Claude Michy, président du club masculin de Clermont, lui propose le poste de coach dans son club. Une première dans le football français. Après trois saisons réussies, Diacre prend les rênes de l'équipe de France féminine, le 30 août 2017, avec pour mission de préparer la Coupe du monde féminine de football 2019, organisée dans l'Hexagone.

La parenthèse ''Clermont'' de Corinne Diacre

Corinne Diacre a bien failli ne jamais entraîner le Clermont Foot 63. A l'aube de la saison 2014-2015, le club auvergnat avait bien décidé de confier pour la première fois les rênes de l'équipe à une femme mais avait d'abord choisi la Portugais Helena Costa. Cette dernière fera finalement machine arrière et c'est finalement l'actuelle sélectionneuse des Bleues qui décrochera le poste. Diacre décroche sa première victoire lors de la 6e journée et termine la saison à la douzième place, la meilleure performance du club depuis 2002. En 2015, Clermont frôle la montée en Ligue 1. Une performance qui permet à Corinne Diacre d'être élue meilleure entraîneure de Ligue 2 par France Football.

Corinne Diacre et l'équipe de France

En tant que joueuse de l'équipe de France, Corinne Diacre comptabilise 121 sélections, 2 participations à un championnat d'Europe et 1 seulement en Coupe du Monde. Elle a mis un terme à sa carrière internationale en 2005, après une défaite à l'Euro face à l'Allemagne. Adjointe de Bruno Bini pendant 6 ans, de 2007 à 2013, Corinne Diacre est sélectionneuse en chef des Bleues depuis le 30 août 2017.

La vie privée de Corinne Diacre

Lors de ses premières années à Soyaux, après avoir perdu son père dans un accident de la route, Corinne Diacre a été prise sous son aile par Claude Fort, alors président du club. Une épreuve douloureuse dont la jeune femme ne parle quasiment jamais, même avec ses anciennes coéquipières : ''La figure masculine qui disparaît, ce n'est pas rien, parce qu'à notre époque, la présence des pères était importante, mais en toute pudeur, nous n'avons jamais abordé le sujet'', expliquait récemment, Aline Riera, dans un reportage de l'Equipe Explore. La sélectionneuse, qui a également perdu sa mère Charline en 2014, n'a jamais voulu non plus parler de sa vie privée et intime en public.

Article le plus lu - Résultat du brevet 2019 : consultez tous les résultats › Voir les actualités

Football

Corinne Diacre : la mort de son père, son métier... Portrait de la coach des Bleues
Corinne Diacre : la mort de son père, son métier... Portrait de la coach des Bleues

Sommaire Corinne Diacre à Clermont Corinne Diacre en équipe de France Vie privée de Corinne Diacre [Mis à jour le 28 juin 2019 à 18h39] Née le 4 août 1974 à Croix, dans le Nord, Corinne Diacre est la fille d'un ancien joueur de...