Ballon d'or : le match Messi - Ronaldo va-t-il se poursuivre en 2020 ?

Ballon d'or : le match Messi - Ronaldo va-t-il se poursuivre en 2020 ? Vainqueur du Ballon d'or 2019, Lionel Messi a pris l'ascendant sur Cristiano Ronaldo au palmarès, avec six sacres contre cinq pour le Portugais, qui pourrait profiter de l'Euro 2020, l'an prochain, pour refaire son retard. Le rappel du classement, les points, les votes... Toute l'actu.

L'essentiel

Lionel Messi a-t-il pris un avantage décisif sur Cristiano Ronaldo au palmarès du Ballon d'or ? En remportant lundi son sixième trophée (2009, 2010, 2011, 2012, 2015, 2019), l'Argentin compte désormais un sacre de plus que son rival portugais, titré à cinq reprises (2008, 2013, 2014, 2016 et 2017). Cela fait désormais plus de dix ans que les deux stars trustent alternativement la première place du classement (seul un autre joueur, Luka Modric, en 2018, a été sacré sur cette période)  mais la lutte n'est sans doute pas terminée. "Tant qu'on sera en activité, ça va continuer, explique Messi, aujourd'hui, dans l'interview qu'il a accordée à france Football. Ce duel va se poursuivre jusqu'à la fin de nos carrières respectives, comme ça a été le cas depuis le début". Le prochain round aura lieu en 2020, une année durant laquelle la Ligue des champions mais aussi et surtout l'Euro (auquel ne participera pas Messi) serviront sans doute de révélateurs.

Ballon d'Or : l'actu en direct

10:40 - Gueye "triste" pour Mané, seulement quatrième du Ballon d'or

Idrissa Gueye, le milieu de terrains sénégalais du PSG, est revenu, hier soir, après son match contre Nantes, sur le résultat du Ballon d'or 2019 et la quatrième place au classement de son compatriote Sadio Mané : "Il méritait largement d'être au moins sur le podium. Vu ce qu'il a fait, pour moi, il méritait carrément le Ballon d'Or, mais malheureusement, on voit qu'il se retrouve à la quatrième place. C'est un peu dommage. Je suis triste pour lui parce que c'est une fierté pour tout le Sénégal ce qu'il a fait la saison dernière".

04/12/19 - 19:00 - Le détail des votes du Ballon d'or par continent

L'analyse du vote montre que Lionel Messi a construit sa victoire dans cette édition 2019 du Ballon d'or en Amérique du Sud (47 points), en Amérique du Nord et Caraïbes (102 points), en Océanie (22 points) et en Afrique (187 points), des zones géographiques où les votants ont placé l'Argentin en première place. De son côté Virgil Van Dijk a séduit en Europe (211 points) et en Asie (155 points).

04/12/19 - 18:47 - Le palmarès actualisé du Ballon d'or

Lionel Messi détient désormais seul le record de victoires, avec six Ballons d'or, après le résultat de cette édition 2019. Voici le palmarès récent du Ballon d'or :

  • 2019 : Lionel Messi (ARG)
  • 2018 : Luka Modric (CRO)
  • 2017 : Cristiano Ronaldo (POR)
  • 2016 : Cristiano Ronaldo (POR)
  • 2015 : Lionel Messi (ARG)
  • 2014 : Cristiano Ronaldo (POR)
  • 2013 : Cristiano Ronaldo (POR)
  • 2012: Lionel Messi (ARG)
  • 2011 : Lionel Messi (ARG)
  • 2010 : Lionel Messi (ARG)
  • 2009 : Lionel Messi (ARG)
  • 2008 : Cristiano Ronaldo (POR)
  • 2007 : Kaka (BRE)

04/12/19 - 18:31 - Le détail des votes des 180 journalistes pour le Ballon d'or 2019

Si le numéro de France Football consacré au Ballon d'or 2019 et détaillant les votes des journalistes, est paru aujourd'hui en kiosque, de nombreux abonnés ont déjà eu la possibilité de consulter le magazine dès hier :

04/12/19 - 18:10 - Quels sont les critères du vote pour le Ballon d'or ?

Rémy Lacombe, journaliste à France Football, a rappelé lundi, sur le plateau de la chaîne L'Equipes, les trois critères de vote retenus pour l'élection du Ballon d'or 2019 :

  • Les performances individuelles et collectives de l'année civile
  • La classe du joueur et son fair play
  • L'ensemble de la carrière du joueur

Ce dernier critère a sans doute pesé lourd dans ce sixième sacre de Lionel Messi face aux joueurs de Liverpool, notamment.

04/12/19 - 17:52 - Sadio Mané a également donné rendez-vous en 2020

Sadio Mané, seulement 4e du classement de ce Ballon d'or 2019 malgré sa belle saison avec Liverpool (champion d'Europe) et avec le Sénégal (vice-champion d'Afrique), était absent de la cérémonie lundi soir mais a transmis un petit message vidéo pour en donnant rendez-vous en 2020. "Je dis bravo au vainqueur, on se donne rendez-vous l'année prochaine, j'essaierai d'être là, peut-être pour soulever le Ballon d'or", a-t-il indiqué.

04/12/19 - 17:29 - Quels concurrents pour Messi et Ronaldo dans la course au Ballon d'or 2020 ?

Interrogé aujourd'hui dans France Football sur l'identité du prochain joueur à gagner le Ballon d'or en de hors de lui-même et de Cristiano Ronaldo, l'Argentin a préféré botté en touche : "Difficile de donner un nom. Il y a beaucoup de joueurs talentueux qui émergent. Mais beaucoup de choses se passent au cours d'une année et ça dépend de pas mal de facteurs. Gagner la Ligue des champions en fait partie". Au regard du classement du Ballon d'or 2019, les jeunes joueurs les plus aptes à prendre la relève semblent être Kylian Mbappé (20 ans), Matthijs De Ligt (20 ans), Frenkie De Jong (22 ans) ou encore Bernardo Silva (25 ans). Chez les plus "anciens", Neymar (27 ans), s'il retrouve toutes ses sensations avec le PSG et si le club parisien passe enfin un cap en Ligue des champions, Virgil Van Dijk (28 ans) ou encore Eden Hazard (28 ans) auront sans doute également leur mot à dire.

04/12/19 - 17:10 - Messi et Ronaldo toujours en course en Ligue des champions

Si l'Euro 2020 et la Copa America auront donc, sans nul doute, un impact sur le verdict du prochain Ballon d'or, il faudra bien sûr également compter avec les résultats enregistrés en Ligue des champions. Pour le moment, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo puisque le FC Barcelone et la Juventus Turin sont assurées d'être qualifiées pour les huitièmes de finale de la compétition en tant que premiers de groupe. L'Argentin et le Portugais ne s'affronteront donc pas lors du prochain tour mais la lutte à distance sera observée de près.

04/12/19 - 16:57 - L'Euro 2020 décisif pour l'attribution du prochain Ballon d'or ?

Comme chaque année, même si Messi n'a pas eu besoin de remporter un titre international pour être sacré en 2019, le palmarès des principales compétitions de clubs et de sélections seront particulièrement scrutées en 2020 pour désigner les favoris à l'attribution du Ballon d'or. Dans ce domaine, Cristiano Ronaldo part avec un petit avantage puisqu'il aura l'occasion de briller lors de l'Euro 2020 avec le Portugal tandis que Lionel Messi tentera de s'illustrer avec l'Argentin à la Copa America, un tournoi moins médiatisé.

04/12/19 - 16:32 - Cristiano Ronaldo a -t-il fait une erreur en quittant le Real Madrid ?

En quittant le Real Madrid pour rejoindre la Juventus Turin à l'été 2018, Cristiano Ronaldo a sans doute pris un risque dans la course au Ballon d'or puisqu'il évolue aujourd'hui dans un championnat d'Italie moins médiatisé que la Liga ou la Premier League. Le Portugais doit-il envisager un nouveau départ pour redevenir candidat au sacre . Ce n'est pas l'avis de Fabio Paratici, le directeur sportif du club italien, qui indiquait hier, au micro de Sky Italia : "Il est ambitieux et il veut montrer qu'il est aussi le meilleur ici. À notre avis, il mérite le Ballon d’Or. Il sera à la Juventus la saison prochaine, sans aucun doute. Il veut gagner un autre Ballon d’Or avec nous et nous le soutenons".

LIRE PLUS

En savoir plus

Ballon d'or 2019 : le classement complet

Découvrez le classement complet du Ballon d'or 2019 , dominé par l'Argentin Lionel Messi, devant le Néerlandais Virgil Van Dijk et le Portugais Cristiano Ronaldo :

  • 1er : Lionel Messi (Argentine/Barcelone), 686 points
  • 2e : Virgil Van Dijk (Pays-Bas/Liverpool), 679 points
  • 3e : Cristiano Ronaldo (Portugal/Juventus Turin), 476 points
  • 4e : Sadio Mané (Sénégal/Liverpool), 347 points
  • 5e : Mohamed Salah (Egypte/Liverpool), 178 points
  • 6e : Kylian Mbappé (France/PSG), 89 points
  • 7e : Alisson Becker (Brésil/Liverpool), 67 points
  • 8e : Robert Lewandowski (Pologne/Bayern), 44 points
  • 9e : Bernardo Silva (Portugal/Manchester City), 41 points
  • 10e : Riyad Mahrez (Algérie/Manchester City), 33 points
  • 11e : Frenkie De Jong (Pays-Bas/Barcelone), 31 points
  • 12e : Raheem Sterling (Angleterre/Manchester City), 30 points
  • 13e : Eden Hazard : (Belgique/Real Madrid), 25 points
  • 14e : Kevin De Bruyne : (Belgique/Manchester City), 14 points
  • 15e : Matthijs De Ligt : (Pays-Bas/Juventus Turin), 13 points
  • 16e : Sergio Aguero (Argentine/Manchester City), 12 points
  • 17e : Roberto Firmino (Brésil/Liverpool), 11 points
  • 18e : Antoine Griezmann (France/FC Barcelone), 9 points
  • 19e : Trent Alexander-Arnold (Angleterre/Liverpool), 8 points
  • 20e ex-aequo : Dusan Tadic (Serbie/Ajax Amsterdam), 5 points
  • 20e ex-aequo : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon/Arsenal), 5 points
  • 22e : Heung-Min Son (Corée du Sud/Tottenham), 4 points
  • 23e : Hugo Lloris (France/Tottenham), 3 points
  • 24e ex-aequo : Kalidou Koulibaly (Sénégal/Naples), 2 points
  • 24e ex-aequo : Marc-André Ter Stegen (Allemagne/FC Barcelone), 2 points
  • 26e ex-aequo : Georgino Wijnaldum (Pays-Bas/Liverpool), 1 point
  • 26e ex-aequo : Karim Benzema (France/Real Madrid), 1 point
  • 28e ex-aequo : Joao Felix (Portugal/Atlético Madrid), 1 point
  • 28e ex-aequo : Marquinhos (Brésil/PSG), 0 point
  • 28e ex-aequo : Donny Van de Beek (Pays-Bas/Ajax Amsterdam), 0 point

Le classement du Ballon d'or féminin

La cérémonie de remise du Ballon d'or 2019, hier soir, était également l'occasion de décerner d'autres trophées, notamment le Ballon d'or féminin, remporté l'an passé par la Suédoise Ada Hegerberg. C'est cette fois l'Américaine Megan Rapinoe qui a été désignée meilleur joueuse du monde. Le classement complet du Ballon d'or féminin

  • 1ère : Megan Rapinoe (Etats-Unis/Seattle Reign), 230 points
  • 2e : Lucy Bronze (Angleterre/Olympique Lyonnais), 94 points
  • 3e : Alex Morgan (Etats-Unis/Orlando Pride), 68 points
  • 4e : Ada Hegerberg (Norvège/Olympique Lyonnais), 67 points
  • 5e : Vivianne Miedema (Pays-Bas/Arsenal), 38 points
  • 6e : Wendie Renard (France/Olympique Lyonnais), 32 points
  • 7e : Sam Kerr (Australie/Chicago), 27 points
  • 8e : Rose Lavelle (Etats-Unis/Washington Spirit), 19 points
  • 9e : Ellen White (Angleterre/Manchester City), 18 points
  • 10e : Dzsenifer Maroszan (Allemagne/Olympique Lyonnais), 16 points
  • 11e ex-aequo : Amandine Henry (France/Olympique Lyonnais), 13 points
  • 11e ex-aequo : Sari van Veenendaal (Pays-Bas/Arsenal puis Atlético de Madrid), 13 points
  • 13e : Tobin Heath (Etats-Unis/Portland), 11 points
  • 14e ex-aequo : Pernille Harder (Danemark/Wolfsburg), 10 points
  • 14e ex-aequo : Lieke Martens (Pays-Bas/Barcelone), 10 points
  • 16e ex-aequo : Kosovar Asllani (Suède/CD Tacon), 6 points
  • 16e ex-aequo : Nilla Fischer (Suède/Wolfsbourg), 6 points
  • 16e ex-aequo : Marta (Brésil/Orlando), 6 points
  • 19e : Sofia Jakobsson (Suède/CD Tacon), 4 points
  • 20e : Sarah Bouhaddi (France/Olympique Lyonnais), 0 point

Le classement du Trophée Kopa (meilleur jeune)

Le trophée Kopa du meilleur jeune (footballeur de moins 21 ans) était également remis lundie soir pendant la cérémonie du Ballon d'or. Le trophée avait été remporté l'an passé par Kylian Mbappé, qui avait atteint la limite d'âge cette année. C'est le Hollandais Matthijs de Ligt (Juventus Turin, ex-Ajax Amsterdam) qui lui succède au palmarès. Le classement complet du Trophée Kopa :

  • 1er : Matthis De Ligt (HOL, Ajax Amsterdam puis Juventus), 58 points
  • 2e : Jadon Sancho (ANG, Borussia Dortmund), 49 points
  • 3e : Joao Félix (POR, Benfica puis Atlético de Madrid), 41 points
  • 4e : Vinicius Junior (BRE, Real Madrid), 17 points
  • 5e : Andreyi Lounine (RUS, Leganés puis Valladolid), 9 points
  • 6e : Mattéo Guendouzi (FRA, Arsenal), 5 points
  • 6e ex-aequo : Kai Havertz (ALL, Bayer Leverkusen), 5 points
  • 8e : Moise Kean (ITA, Juventus puis Everton), 3 points
  • 9e : Samuel Chukwueze (NGA, Villarreal), 1 point
  • 9e ex-aequo : Kang-in Lee (CDS, Valence), 1 point

Le classement du Trophée Yachine (meilleur gardien de but)

Pour la première fois, un trophée du meilleur gardien de but, baptisé trophée Yachine (en hommage au Russe Lev Yachine, seul gardien à avoir inscrit son nom au palmarès du Ballon d'or, en 1963) était également attribué à l'occasion de cette cérémonie de remise du Ballon d'or. C'est le Brésilien Alisson Becker ( Liverpool) qui s'adjuge le trophée. Le classement complet du trophée Yachine :

  • 1er : Alisson Becker (BRE, Liverpool), 795 points
  • 2e : Marc-André ter Stegen (ALL, FC Barcelone), 284 points
  • 3e : Ederson (BRE, Manchester City), 142 points
  • 4e : Jan Oblak (SLN, Atlético de Madrid), 131 points
  • 5e : Hugo Lloris (FRA, Tottenham), 80 points
  • 6e: Manuel Neuer (ALL, Bayern Munich), 52 points
  • 7e : André Onana (CAM, Ajax Amsterdam), 41 points
  • 8e : Kepa Arrizabalaga (ESP, Chelsea), 29 points
  • 9e : Wojciech Szczesny (POL, Juventus), 24 points
  • 10e : Samir Handanovic (SLN, Inter Milan), 6 points

Comment est organisé le vote pour le Ballon d'or ?

Les règles du vote concernant le Ballon d'or 2019 étaient les suivantes : 176 journalistes de 176 pays différents étaient chargés par France Football de livrer un classement de 1 à 5 et en attribuant 6 points pour le premier, 4 points pour le deuxième, 3 points pour le troisième, 2 points pour le quatrième et 1 point pour le cinquième. La période de vote a duré trois semaines et s'est clôturée le 9 novembre dernier. Pour le Ballon d'or féminin, France Football réunissait 43 votants, tandis que pour le trophée Kopa, remis au meilleur joueur de moins de 21 ans, ce sont les anciens gagnants du trophée qui étaient invités à s'exprimer. Cette année, un nouveau trophée faisait son apparition, récompensant le meilleur gardien : le trophée Lev Yachine, en hommage au mythique footballeur russe, seul gardien de but à figurer au palmarès du Ballon d'or. Le vote était confié à 176 journalistes.