Kylian Mbappé a tout changé, les notes et le résumé vidéo

Kylian Mbappé a tout changé, les notes et le résumé vidéo Superbe résultat pour le Paris Saint-Germain, hier, vainqueur à Bruges sur le score de 5-0, grâce trois buts de Mbappé, entré en jeu en seconde période, et un doublé d'Icardi. Paris est désormais tout proche des 8e de finale.

Le résumé

Le match entre le Club Bruges et le PSG a donné lieu à un scénario étonnant, hier, en phase de poules de Ligue des champions. En première période, Paris étouffait rapidement les Belges avec une possession du ballon et de la justesse technique. Les Parisiens trouvaient rapidement la faille grâce à un bon jeu dans le dos de la défense. Di Maria, bien lancé dans la profondeur après une ouverture magistrale de Thiago Silva, débordait dans son couloir et adressait un centre au point de penalty sur Mauro Icardi qui coupait du plat du pied la trajectoire du ballon pour l'ouverture du score (1-0, 7e). Puis, plus rien, le néant même pour Paris qui subissait les assauts des Belges et qui offrait un spectacle assez médiocre à cause d'un déchet technique inhabituel au milieu de terrain. En seconde période, Paris repartait sur le même tempo jusqu'à l'apparition de Kylian Mbappé, entré en jeu à la place de Choupo-Moting à la 52e minute de jeu. En quelques minutes, le Français transformait le visage des Parisiens. Sur la gauche de la surface, l'Argentin déclenchait un petit centre qui obligeait Mignolet à dégager des poings sur la tête de Mbappé (2-0, 61e). Deux minutes plus tard, sous la pression de Di Maria, Mata perdait le ballon aux abords de la surface et offrait le troisième but aux Parisiens. Altruiste, Mbappé glissait la balle en retrait vers Icardi qui triplait la mise (3-0, 63e). Un gros quart d'heure plus tard, le show Mbappé se poursuivait avec deux nouveaux buts en quatre minutes. Au départ de l'action en glissant la balle à Bernat, le Français était par la suite trouvé dans la profondeur par Di Maria après une belle course croisée pour finalement gagner son face à face avec une frappe croisée qui trouve le filet opposé de Mignolet (4-0, 79e). En feu, le champion du monde profitait quelques minutes plus tard d'une nouvelle passe décisive de Di Maria dans l'intervalle pour s'offrir un triplé (5-0, 83e). Grâce à cette victoire, Paris se rapproche de la qualification en huitième de finale de la Champions League. Le résumé du match en vidéo : 

les infos en direct

14:07 - Mbappé est "le meilleur attaquant du monde" selon l'entraîneur de Bruges

Philippe Clement a également été interrogé sur la prestation de Kylian Mbappé après ce Bruges - PSG. "C'est un des plus grands talents en Europe et dans le monde, c'est même pour moi le meilleur attaquant du monde, a-t-il indiqué. Il est en plus entré à un moment où mes joueurs ont baissé un peu sur le plan physique et en termes de concentration. Bien sûr, il a également bénéficié du travail que les autres ont effectué pendant une heure. Les espaces se sont créés et il a toutes les qualités pour à ce moment 'tuer' l'adversaire. C'est pour ça que toutes les plus grandes équipes d'Europe s'intéressent à lui".

13:40 - Mbappé a affolé les statistiques

Kylian Mbappé a réalisé une performance exceptionnelle, hier soir, lors de ce Bruges, - PSG, en réussissant la prouesse d'inscrire trois buts et de réaliser une passe décisive en disputant seulement un quarantaine de minutes (il est entré en jeu à la 52e). Opta, fournisseur de statistiques, rappelle par ailleurs que Mbappé est le premier joueur à inscrire au moins trois buts en tant que remplaçant en Ligue des Champions depuis Joseba Llorente avec Villarreal le 21 octobre 2008, contre Aalborg. Il est également devenu, hier, le meilleur buteur en Ligue des champions à l'âge de 20 ans. Il cumule déjà 17 buts. Un total supérieur à celui atteint par d'autres attaquants au même âge : Benzema (12 buts), Kluivert (9 buts), Raul (8 buts), Messi (8 buts)....

13:08 - Clement (Bruges) "fier de la première heure du match"

Phlippe Clement, l'entraîneur belge, s'est montré plutôt philosophe, malgré la déception, après ce Bruges - PSG. "Lors du premier goal, nous n'avons pas fait ce qui était prévu", Deli aurait dû être près de Di Maria, a-t-il d'abord regretté. Nous avons aussi donné le second but. Le travail de défense et de pression était bon dans la première heure, nous avons bien combiné, mais nous aurions dû avoir une meilleure vue d'ensemble. Nous travaillons avec un groupe jeune, c'est logique de que des fautes soient commises de temps à autre. Ils doivent encore apprendre à ne pas rester sur la déception, mais continuer à avancer. Je suis vraiment fier de cette première heure".

12:47 - Tuchel explique pourquoi Mbappé n'a pas débuté face à Bruges

Thomas Tuchel a été invité à commenter les propos de Kylian Mbappé ("Je voulais montrer que c'est difficile de se passer de moi"), hier soir, en conférence de presse, après la victoire du PSG sur le terrain de Bruges. "Ce n'est pas possible qu'il pense que je veux jouer sans lui, a-t-il réagi. Il a eu une blessure musculaire, il a joué 15 minutes à Nice. C'est la première fois qu'il n'avait pas une réaction au muscle après un match, donc il ne pouvait pas jouer 90 minutes. Il pouvait commencer et sortir maximum après une heure, où entrer après la mi-temps. C'était notre décision mais ce n'est pas pour ça qu'il doit montrer qu'il a de la qualité, je ne suis pas stupide !".

12:21 - Icardi (PSG) : "Le Matador, on l'a déjà"

Mauro Icardi, encore auteur de deux buts à Bruges, est revenu sur le scénario du match et sa prestation personnelle, hier soir, en zone mixte : "En première période c'était un peu compliqué, on est revenus avec une autre mentalité en seconde période et on a très bien joué (...) Je ne suis pas le nouveau Matador du PSG. Le Matador on l'a déjà, c'est Edi ! Je viens avec mes buts et je tente de donner le maximum pour l'équipe. On a une très bonne relation tous les deux. On est toujours ensemble. C'est important d'avoir une bonne cohésion de groupe. Je suis content d'avoir eu cette opportunité de venir à Paris".

11:53 - Thiago Silva félicite Mbappé

Le défenseur et capitaine du Paris Saint-Germain; encore impérial hier face à Bruges, a souligné la force de caractère du PSG et salué la performance de Kylian Mbappé : "Je suis content car même dans les moments difficiles, on est resté dans notre match. On a profité des espaces pour se créer des situations. Félicitations à toute l’équipe et aussi à Kylian qui a fait une énorme entrée en jeu. Il marque trois buts en revenant de blessure, cela montre le travail qu’il a accompli".

11:44 - Les notes de L'Equipe après Bruges - PSG

Après ce match Bruges - PSG, le quotidien sportif attribue la meilleure note, comme Le Parisien, à Thiago Silva et Angel D Maria (8/10); tandis que Kylian Mbappé n'a pas joué suffisamment pour être noté. Mauro Icardi obtient 7/10, Marquinhos et Kimpembe un 6/10, Choupo-Moting un 4/10, et tous les autres joueurs récoltent un 5/10. Du Côté belge, seul l'attaquant Emmanuel Dennis obtient la moyenne (5/10).

11:31 - Diallo (PSG) : "C'est bien payé"

Abdou Diallo; le défenseur du PSg, est resté lucide, hier soir, au moment de commenter la large victoire face à Bruges : "C'est bien payé. Je ne pense pas qu'on fasse l'un de nos meilleurs matches, que tout ait été parfait, mais on a été réalistes et on a un Kylian Mbappé qui nous a fait beaucoup de bien. C'est ce qu'on attend de lui, tout le monde doit être engagé à fond et amener sa pierre à l'édifice. Lui pour le coup c'est un rocher qu'il nous apporte ce soir (rires), mais c'est normal il est dans le bon état d'esprit. Si vous l'aviez vu après Nice... J'étais content de ne pas m'entraîner d'ailleurs, j'étais au décrassage... C'était monstrueux (...) Le coach fait ses choix, il les assume, chacun doit assumer et tout le monde en est bénéficiaire".

11:17 - Kylian Mbappé était revanchard

Kylian Mbappé s'est exprimé juste après le coup de sifflet finale de ce match Bruges - PSG, hier soir, au micro de RMC Sport. Mécontent de démarrer sur le banc de touche, l'attaquant français a répondu de la meilleure des manières en marquant trois buts en 40 minutes. "C'est vrai que je voulais débuter, le coach a préféré ne pas me faire jouer, a-t-il expliqué Je voulais rentrer pour montrer que c'était difficile de se passer de moi.  Le foot est une passion, ça fait deux mois que je n'ai pas pu jouer, c'était très douloureux. Je veux jouer tous les matchs et reprendre le rythme que j'avais avant. La gêne est partie, les kinés se sont bien occupés de moi. Maintenant c'est terminé".

11:11 - Verratti (PSG) : "Di Maria les a fait souffrir"

Marco Verratti, le milieu de terrain parisien, après Bruges - PSG : "En Champions League ce n’est jamais facile de gagner avec la pression du public adverse. On savait que Bruges jouait un football agressif. On a su quand même se créer des occasions et marquer 5 buts. Pendant 90 minutes, on a mis la pression sur l’adversaire, on a joué plus vers l’avant en deuxième période. Di Maria les a fait souffrir et l’entrée de Kylian Mbappé a débloqué la situation et permis de marquer le deuxième but".

11:01 - Les notes du Parisien après Bruges - PSG

Pour le quotidien francilien, Thiago Silva et Angel Di MAria (8/10) ont été les joueurs parisiens les plus performants de ce match entre Bruges et le PSG, hier soir. Suivent Mauro Icardi (7,5/10), auteur de deux buts, Marco Verratti, Marquinhos, Presnel Kimpembe (6/10), Keylor Navas, Thomas Meunier, Juan Bernat, Ander Herrera (5/10) et Eric-Maxim Choupo-Moting (3/10), décevant et remplacé par Kylian Mbappé à l'heure de jeu, avec le succès que l'on connaît.

10:45 - Vanaken (Bruges) : "Quand tu vois qu'ils peuvent se permettre de laisser Mbappé sur le banc.."

Hans Vanaken, le milieu de terrain du Club Bruges, capitaine hier soir en l'absence de Ruud Vormer, a reconnu la supériorité du PSG après la rencontre : "0-5 c'est peut-être un peu trop sévère, mais il faut reconnaître qu'ils ont été incroyablement efficaces. C'est une équipe d'un autre niveau et nous devons apprendre d'une telle rencontre. Nous avons essayé de jouer pour aller chercher l'égalisation en début de deuxième mi-temps, mais nous avons laissé des espaces qu'ils ont exploité. Quand tu vois qu'ils peuvent se permettre de laisser Mbappé sur le banc et de le faire entre en jeu ensuite, cela veut tout dire sur la qualité qu'il y a dans cette équipe.Il y a tout de même des choses positives à retenir".

10:37 - Tuchel : "La hiérarchie n'existe pas"

En conférence de presse, hier soir, à l'issue de ce match entre Bruges et le PSG, Thomas Tuchel s'est exprimé sur sa décision de se passer de Cavani au coup d'envoi : "Edi n'est pas prêt pour jouer 90 minutes et on a décidé de commencer aujourd'hui avec tous ceux capables de jouer 90 minutes. Mauro (Icardi) est très fiable. Il marque, c'est super, mais il travaille aussi beaucoup, il est très discipliné et intelligent sans le ballon (...) Cavani nous a beaucoup manqué, il travaille aussi beaucoup quand il joue pour nous. C'est très important dans le foot aujourd'hui, ce n'est pas possible d'attaquer avec tous les joueurs mais ce n'est pas possible de défendre sans tous les joueurs (...) On a la qualité de jouer à ce niveau-là sans Edi mais aussi sans Ney, sans Gueye. La hiérarchie n'existe pas, tout le monde doit se battre pour être titulaire".

10:24 - Mechele : "Le score est exagéré"

Brandon Mechele, le défenseur central de Bruges, ne voulait pas rougir de la prestation de son équipe, hier soir : "Je trouve que le score est exagéré. Pendant, la première mi-temps et même la première heure, nous avons bien joué et avons tenu tête au PSG. Ensuite il y a eu ces deux buts très rapides qui font 0-2 et 0-3, c'est évidement dur à encaisser. Ils ont fait entrer Mbappé et tu vois directement que ce joueur à une classe à part et qu'il fait la différence".

10:15 - Diatta (Bruges) : "Une bonne leçon"

La réaction de Krépin Diatta, le milieu d terrain sénégalais du Club Bruges, hier soir, après lé faite subie face au PSG, au micro de RTL Belgique : "On a fait une très bonne entame de match malgré le but encaissé très tôt. On a essayé de les mettre en difficulté. On a réussi à le faire en première mi-temps. On a fait le match qu’il fallait contre un des grands d’Europe. On a pris de buts qu’on ne devait pas prendre, mais dans une telle compétition tu apprends toujours. C’est une bonne leçon. C’est la première défaite depuis le début de la saison. Il reste trois matchs dans cette compétition pour faire quelque chose de bien".

LIRE PLUS

Article le plus lu - Raymond Poulidor est mort › Voir les actualités