Les meilleures punchlines des débats politiques à la télévision

Jacques Chirac et François Mitterand © SIPA
Les débats présidentiels sont toujours de véritables matches de boxe. Certaines "punchlines" sont restées gravées dans les mémoires.

Lors des élections présidentielles de 1988, le second tour oppose le Président sortant socialiste François Mitterrand et son premier ministre Jacques Chirac. Ce dernier, candidat UMP, tente de désacraliser leurs postes ministériels respectifs. Pour lui, ils ne sont que deux candidats en plein débat.


- Jacques Chirac : "Permettez-moi de vous dire que ce soir, je ne suis pas le Premier ministre, et vous n'êtes pas le Président de la république. Nous sommes deux candidats, à égalité, et qui se soumettent au jugement des Français…"
- François Mitterrand : "Mais vous avez tout à fait raison, Monsieur le Premier ministre."
Suggestions de contenus