Au lendemain du référendum de 1958

3 octobre 1958. Premier virage : au lendemain du référendum du 28 septembre 1958 qui marque le début de la Ve République, Charles de Gaulle prononce le discours du plan de Constantine. Il y dénonce les attentats commis et la "lutte fratricide", en pleine guerre d'Algérie. Il affirme que "la France a choisi la fraternité" et annonce que "dans 2 mois, l'Algérie élira ses représentants au même titre que la métropole, mais les deux tiers, au moins, d'entre eux devront être des musulmans."

Suggestions de contenus