L'autodétermination de l'Algérie

16 septembre 1959. Dans cette allocution, le président de Gaulle esquisse pour la première fois sa volonté de soumettre au référendum la question de l'autodétermination pour les Algériens. "Je considère comme nécessaire que ce recours à l'autodétermination soit proclamé aujourd'hui. Je poserai la question aux Algériens." Ces propos marquent un tournant : les activistes de l'Algérie française vont notamment radicaliser leurs actions après ce discours.

Suggestions de contenus