En savoir plus

Suggestions de diaporamas

La méthodologie

Pour mettre en place ce classement, nous nous sommes basés sur l'indice annuel de la qualité de l'air établi par Citeair, un outil de comparaison européen de la qualité de l'air à travers le continent. Il regroupe de nombreuses agences comme Airparif.

L'indice annuel PM10 établi par Citéair représente la quantité de particules moyenne présente sur l'ensemble d'une année dans une ville donnée par rapport aux normes européennes. La directive européenne du 21 mai 2008 concernant la qualité de l'air ambiant fixe les limites d'exposition aux particules fines. Selon le texte, la concentration en particules fines de moins de 10 micromètres (0,01 millimètres) de l'air ambiant ne doit pas dépasser les 40 microgrammes par mètre-cube d'air. Une exception de 35 jours par an est acceptée.

Si l'indice PM10 est de 1 dans une ville donnée, le chiffre équivaut au maximum fixé de 40 microgrammes par mètre-cube d'air. S'il est inférieur à 1, il est conforme aux normes européennes, mais n'en demeure pas moins potentiellement dangereux pour la population.

Nous avons collecté les indices PM10 annuels de l'année 2012 dans 20 villes de France pour établir ce classement. La ville de Toulouse ne possédant pas d'indice récent, nous nous sommes basés sur l'indice 2009.

Quelle est la règlementation ?

Le décret du 21 octobre 2010 transpose cette directive dans la règlementation française. Elle fixe un seuil d'information et de recommandation lorsque le taux de particules dépasse les 50 microgrammes par mètre-cube d'air. Le seuil d'alerte est franchi à 80 microgrammes.

Et ailleurs ?

Citeair fournit également des éléments de comparaison avec d'autres villes européennes. Par exemple, l'indice concernant les particules fines oscillait à Londres entre 0,53 et 0,58 sur la période 2006-2008.

Et aussi sur Linternaute.com

pollution esperance vie

La pollution de l'air réduit l'espérance de vie des Français

L'Institut de veille sanitaire (InVS) vient de publier un rapport montrant que la mauvaise qualité de l'air de neuf grandes villes françaises nuit à la santé de leurs habitants. Lire

Suggestions de contenus