Saint Nicolas : la folie de la Saint-Nicolas à Nancy

Saint Nicolas : la folie de la Saint-Nicolas à Nancy SAINT-NICOLAS 2017 - Dans le Nord-Est de la France, Saint-Nicolas continue à faire sa tournée chaque début décembre. Découvrez l'histoire de Nicolas de Myre et la fête XXL dont on l'honore à Nancy...

[Mis à jour le 4 décembre 2017 à 10h48] Dans le quart nord-est de la France et les pays nordiques, célébrer la Saint-Nicolas fait figure de tradition incontournable... A Nancy par exemple, du côté de l'Est de l'Hexagone, les festivités s'étalent sur plus de 30 jours, de la fin novembre à la fin décembre. Le défilé traditionnel de la Saint-Nicolas s'accompagne d'animations musicales de rue. Le Saint-Patron des écoliers mais aussi des Lorrains effectue aussi une tournée dans les écoles pour distribuer des bonbons.

Cette année, le défilé a eu lieu le samedi 3 décembre à Nancy, la première édition ayant lieu un samedi pour favoriser l'affluence des touristes (d'habitude, c'est le dimanche). Des dizaines de milliers de visiteurs ont assisté à la parade sur 1 700 mètres, selon France Bleu Sud Lorraine, jusqu'à l'arrivée place Stanislas . Le thème choisi pour la Saint-Nicolas 2017 ? La gourmandise, avec à la clé un son et lumière de huit minutes pour remplacer le feu d'artifice traditionnel, abandonné pour maximiser la sécurité.

Quelle que soit l'année, la date de la Saint Nicolas correspond toujours au 6 décembre, à quelques semaines de Noël et du Nouvel anAujourd'hui, cet ancêtre du Père Noël au chapeau pointu tient avant tout le premier rôle de super protecteur des enfants. Une mission légendaire qui débute dans son ancienne vie - celle de l'évêque Nicolas de Myre -, lui permettant de devenir aujourd'hui, par l'intermédaire des époques, de la tradition et du marketing (avec l'opération Coca Cola), le héros connu de tous et gâtant les enfants à la fin de l'année... le 25 décembre !

Ecrire une lettre au Père Noël (actuel)

La date de la Saint-Nicolas

Saint Nicolas

Comme tout saint qui se respecte, Saint Nicolas dispose désormais d'une date bien à lui dans notre calendrier, le 6 décembre, non loin de la date de la "Fête des lumières" juive, Hanouka. C'est à cette date qu'il visite les maisons pour récompenser les bons élèves qui méritent de joyeuses fêtesL'Allemagne a commencé à la marquer d'une pierre blanche au Xe siècle ! La Saint-Nicolas fait aussi figure de tradition dans les pays nordiques. Hollandais et Allemands ont importé sa légende aux Etats-Unis, dès le XVIIe siècle. Des régions françaises célèbrent aussi sa "venue" très tôt : particulièrement populaire dans le Nord de la France, il l'est encore davantage dans l'Est du pays. Saint Nicolas passe chaque 6 décembre voir les écoliers en Lorraine et distribuer bonbons, pain d'épice et chocolat tandis qu'ils l'accueillent en chanson. Il défile également le long des rues sous les yeux brillants des petits et des grands. À Nancy par exemple, les fêtes de Saint Nicolas durent traditionnellement tout un week-end. Et elles mêlent feu d'artifice XXL, défilé de chars et même remise symbolique des clefs de la ville au Saint-Patron par le maire en personne. Bref, entre musique, parade et marché, les rites de la Saint Nicolas sont encore célébrés tous les ans en Lorraine, comme à Nancy ou encore dans le Nord, à Valenciennes, et bercés de chansons et légendes. L'énigmatique ancêtre du Père Noël est tout de même le patron protecteur des enfants, en particulier s'ils ont été sages. Mais le bon Saint Nicolas est aussi patron des marins, des prisonniers, des avocats, des kinésithérapeutes ou encore des hommes célibataires (quand Sainte Catherine est celle des femmes seules).

Les légendes du "bon Saint Nicolas"

"Est-ce que vous avez été sages les enfants ?" - "Ouiiii" répondent la plupart des temps les plus jeunes à cette sempiternelle question.  Depuis le Moyen-âge, Saint Nicolas va  de domicile en domicile dans la nuit du 5 au 6 décembre (c'est en tout cas ce que dit la légende) pour demander aux enfants s'ils ont été sages. Deux options : les marmots l'ont été et reçoivent des cadeaux ; ou bien ils n'ont pas brillé par leur discipline et le Père Fouettard, binôme de Saint-Nicolas, leur donne une correction.
Si Saint-Nicolas est si populaire, c'est parce que dès le Moyen-Age, il a hérité d'une casquette : celle de patron des écoliers. On dit qu'il la doit à ses nombreux miracles. Et pas n'importe lesquels. Il aurait par exemple ressuscité trois pauvres écoliers coupés en morceaux par un boucher et jetés dans un saloir... Ledit boucher donnera naissance à la légende du méchant Père Fouettard (lire ci-dessous). Une autre légende raconte comment le futur "vrai" Père Noël évite à un homme endetté de vendre ses trois filles comme esclaves pour s'en sortir (un procédé classique dans l'Antiquité) : pendant trois nuits consécutives, l'évêque de Myre jette assez d'argent dans le logis familial (par la fenêtre ou la cheminée, les versions diffèrent) pour que le père puisse rembourser ses dettes et pourvoir ses filles d'une dot. Une autre légende dit que le bon Saint-Nicolas aurait sauvé de la tempête un bateau transportant une cargaison de blé pour la ville de Myre. Des histoires inspirées d'icônes bizantines bien réelles. Peu à peu, la tradition du Père Noël supplantera celle de son inspirateur.

Profitez de 5 minutes supplémentaires pour vous renseigner sur la prime de Noël 2017 ou vous inspirer de nos messages de Joyeuses fêtes et "Bonne année 2018"

Turquie / Religion

Annonces Google