Améliorer l'isolation d'une habitation L'isolation extérieure

l'isolation extérieure devra de préférence être réalisée par un professionnel.
L'isolation extérieure devra de préférence être réalisée par un professionnel. © Placo

L'isolation extérieure des habitations est encore assez peu développée en France. Elle apparaît pourtant comme une solution des plus efficace, notamment face aux pertes de chaleur liées aux ponts thermiques.

 

Les avantages

L'isolation par l'extérieur présente tout d'abord l'avantage d'augmenter la performance thermique globale. Grâce à la continuité de l'isolant sur tous les étages du logement, elle permet d'éliminer la plupart des ponts thermiques, et donc les pertes de chaleur. Cette technique d'isolation maintient une température homogène dans le logement grâce à une plus grande inertie thermique. Elle augmente également la qualité de l'air et réduit la condensation. Grâce à ces atouts, une isolation extérieure augmente le confort d'une habitation.

L'isolation extérieure présente également l'avantage non négligeable de ne pas réduire la surface habitable du logement. Elle évite en outre d'avoir à déménager le temps des travaux, puisque tout se passe à l'extérieur.

Cette solution d'isolation est notamment à privilégier si l'habitation nécessite un ravalement de façade. Elle permet en effet de réaliser ces deux lourds travaux d'un seul coup.

Enfin, les matériaux isolant la maison par l'extérieur forment une protection des murs contre les agressions climatiques. Ils réduisent aussi les risques d'infiltration d'eau.

Les inconvénients

Le principal frein pour engager des travaux d'isolation extérieure est son coût, qui est supérieur à celui des autres techniques d'isolation. Toutefois, cet inconvénient est moindre si l'on prend en compte l'investissement que représenterait un ravalement de façade, dans le cas où celui-ci serait également nécessaire.

Une autre difficulté tient au fait que l'isolation d'une maison par l'extérieur, en remaniant la façade du logement, exige parfois de faire une  déclaration préalable de travaux, voire une demande de permis de construire. Cette solution peut par ailleurs nuire au cachet extérieur d'une maison, si celle-ci est construite en vieilles pierres par exemple.

Des incertitudes demeurent sur la résistance des matériaux d'isolation extérieure dans le temps. Ceux-ci seraient d'ailleurs fragiles face aux chocs.

Enfin, il peut être difficile de trouver des professionnels pour réaliser ce type de travaux, car rares sont les artisans spécialisés dans ce secteur d'activité. Or, l'isolation extérieure constitue une opération délicate qui doit de préférence être effectuée par des professionnels.

La mise en œuvre

Les enduits minces ou hydrauliques

Ce système d'isolation extérieure est composé d'un isolant (généralement du polystyrène expansé) que l'on colle sur le mur extérieur de l'habitation. On lui ajoute un enduit armé de fibre de verre et un enduit de finition. Ce type d'enduit peut être collé ou fixé mécaniquement. L'enduit hydraulique est similaire au précédent, à la différence qu'il est projeté sur la paroi.

L'isolant fixé sur le support et couvert d'un parement

L'isolant (polystyrène, laine de roche ou de verre, etc.) est fixé sur des bardages puis couvert d'un parement (pierre mince, bois, etc.). Il existe aussi des systèmes préfabriqués, construits en usine, intégrant à la fois l'isolant et la plaque de parement.

Les enduits isolants

Cette dernière solution fait appel à du mortier auquel on ajoute des produits isolants, comme des billes de polystyrène. On applique plusieurs couches de ce mortier sur la façade de l'habitation. Les enduits isolants offrent des performances nettement inférieures aux deux techniques précédentes. Cette solution ne peut donc être envisagée que dans le cas où la maison possède déjà une bonne isolation intérieure, que l'on souhaite améliorer.

Isolation

Forum Bricolage