Chiendent : comment s'en débarrasser

Parmi les mauvaises herbes, le chiendent est sans doute l'ennemi n° 1 du jardinier. Heureusement, de la patience et des astuces permettent d'en venir à bout. Voici donc quelques conseils pour vous aider à vous débarrasser du chiendent.

Comment l'identifier ?

En surface, le chiendent est une plante herbacée vivace qui peut mesurer jusqu'à 1,20 m de hauteur. Il est assez facile de l'identifier grâce à ses fleurs en formes d'épis dressés et aplatis. En sous-terrain, le chiendent se caractérise par de très longues tiges (rhizomes) de couleur blanche, extrêmement ramifiées. Ces rhizomes ont la faculté de traverser des plantations comme des pommes de terre, et sont à l'origine de nombreux dégâts causés sous la surface. Mieux vaut donc éviter sa présence et le garder éloigné de son jardin ou de son potager.

Comment se débarrasser du chiendent ?

L'arrachage manuel est la seule solution véritablement efficace pour se débarrasser du chiendent. Chronophage, énergivore, cette méthode nécessite un soin particulier puisqu'il faut arracher les racines du chiendent sans en oublier une seule. Pour plus de facilités, procédez à cet arrachage sur un sol meuble, idéalement après une bonne pluie. Équipez-vous si nécessaire d'une fourche bêche ou d'une binette. Pensez à vous débarrasser du chiendent immédiatement après son arrachage plutôt que de le laisser sur votre terrain. Préconisée par certains, la méthode du désherbant chimique pour se débarrasser du chiendent affiche une efficacité très limitée. Certaines études ont même démontré que le désherbage thermique avait pour effet la stimulation de la production de nouvelles tiges. Une alternative consiste enfin à priver le chiendent de lumière en recouvrant, durant plusieurs mois, la partie concernée par sa présence.

Eviter l'envahissement du chiendent

Éviter que le chiendent n'envahisse votre terrain est encore la meilleure solution pour pouvoir vous en débarrasser. Il est ainsi recommandé de ne jamais laisser le chiendent monter en graines, dans le but d'éviter qu'il ne se dissémine par voie aérienne. De la même manière, il est déconseillé de casser les rhizomes, ce qui aurait pour effet de les multiplier à l'infini.
Astuce : pour éliminer le chiendent, il est préférable d'attendre la fin de l'été, car cela correspond au moment où la sève est descendante, ce qui rend la plante moins forte et plus facile à repousser. Vous pouvez aussi tenir compte du calendrier lunaire.

Nuisibles au jardin