Faire un faux plafond

Faire un faux plafond est une opération facile à réaliser qui nécessite uniquement quelques étapes de montage. Suivez ces quelques conseils.

Difficulté : facile

© Pavel Losevsky - Fotolia.com

Les outils nécessaires :
- un niveau laser ;
- de l'enduit pour plaques de plâtre ;
- un niveau à bulle ;
- des équipements de protection ;
- un cutter ;
- une visseuse ;
- une scie égoïne ;
- un mètre ruban ;
- un crayon ;
- un cordeau à tracer.

Qu'est-ce qu'un faux plafond ?

Le faux plafond est un élément qui se pose sous le plafond afin d'améliorer l'isolation d'une pièce et peut également servir à camoufler vos câbles et canalisations. De plus, le faux plafond permet d'obtenir un rendu esthétique. Selon la composition du mur existant et le matériel que vous possédez, faire un faux plafond se réalise de diverses façons.

Faire un faux plafond sur une ossature bois

Déterminez et tracez avec précision un trait représentant la hauteur où arrivera le faux plafond.
Fixez sur vos solives des suspentes à chaque coin du plafond à 10 cm des murs.
Reliez les suspentes par un cordeau qui servira de guide.
Alignez et fixez le reste des suspentes tous les 60 cm sur les solives et tous les 120 cm entre les solives.
Posez solidement les fourrures.
Placez l'isolant ou les câbles dans le plafond.
Vissez les plaques de plâtre sur les fourrures en gardant un espace vide de 5 mm avec les murs.
Enduisez les joints, laissez sécher et faites la finition.

Faire un faux plafond avec des profilés métalliques

Tracez un trait continu et horizontal sur vos murs.
Sur les deux murs les plus longs, posez le profil horizontal sur le trait.
Insérez des profils verticaux tous les 1,25 m entre les deux profils horizontaux.
Le reste de la pose s'effectue de la même façon que sur une ossature bois.

À savoir : pour la faciliter la pose du faux plafond, utilisez un lève-plaque.

Plafonds