Julie Gayet : son ex-compagnon Santiago Amigorena et ses enfants embarqués dans "l'affaire Hollande"

Julie Gayet a été mariée trois ans à Santiago Amigorena, un homme de cinéma argentin reconnu, avec lequel elle a eu deux enfants. La révélation d'une relation avec François Hollande relie bien involontairement le cinéaste à cette sombre affaire.

[Mis à jour le jeudi 16 janvier 2014 à 14h56] Ils se sont mariés en 2003 et tout semblait accréditer une solide histoire d'amour. Après la rumeur reprise par Closer d'une relation avec François Hollande, Julie Gayet et le cinéaste Santiago Amigorena sont plongés dans la spirale du scandale. Cet homme de cinéma d'origine argentine a rencontré Julie Gayet au début de sa carrière et le couple s'est uni il y a plus de 10 ans. Ils sont aujourd'hui parents de deux enfants Tadéo, 15 ans et Ezéchiel, 13 ans.

Lors d'un festival de cinéma pour enfant fin 2012, Julie Gayet affichait d'ailleurs son bonheur avec Santiago Amigorena, dont elle a pourtant divorcé en 2006, et renvoyait l'image d'une mère de famille comblée. Ses enfants ont été selon elle empreints de la culture argentine de leur père. "Ils ont grandi avec les deux langues et les deux cultures" confiait leur mère au site Purefamille.com affirmant que leur père et leur nounou, sud-américaine, leur parlaient exclusivement en espagnol. Tadéo et Ezéchiel étaient même présentés comme de fervents supporters de l'équipe de football d'Argentine. "J'essaie d'être mère poule et stricte à la fois", ajoutait l'actrice, édictant les grandes règles de respect qu'elle inculquait à ses enfants tout en évitant d'être "envahissante".

Dans l'interview, elle évoquait enfin la distance qui la séparait parfois de son ex-mari et de ses enfants : "Lorsqu'ils sont chez leur père ou en vacances, je ne les appelle pas tous les jours. Je les laisse vivre ! Je ne veux pas qu'ils culpabilisent d'être loin". Une déclaration qui sera peut-être exploitée par la presse people dans les jours qui viennent. Parmi les informations de ce registre ainsi distillées dans les magazines ces derniers jours, on apprend également dans Le Point que Santiago Amigorena "est parti vivre avec Juliette Binoche".

Santiago Amorigena sort du silence

En marge de l'affaire, Santiago Amigorena a choisi de sortir du silence et de donner une interview à Europe 1 dans laquelle il dresse un portrait flatteur de son ex-femme. Julie Gayet est selon lui "une actrice sublime, qui travaille beaucoup" sur le plan professionnel. Sur le plan familial, elle se double d'une "mère qui s'occupe de ses enfants". Pourquoi intervenir de la sorte au risque d'ajouter du trouble à un scandale déjà complexe ? Santiago Amigorena affirme aujourd'hui être "attristé et extrêmement surpris par tout ce qu'on dit sur elle".

"Quand on lit les titres dans la presse on a l'impression que le grand banditisme a mis un appartement à disposition du président de la République", a-t-il expliqué et référence à l'appartement qui a été utilisé pour les rencontres de Julie Gayet et François Hollande. L'ex-mari de l'actrice rectifie et évoque le logement d'une amie, de la mère d'un copain de classe de leur enfant. Santiago Amigorena en a profité pour donner des nouvelles de Julie Gayet. "Cachée", elle resterait "calme" face au battage médiatique selon lui.

Santiago Amigorena : scénariste, réalisateur, écrivain

Scénariste argentin, Santiago Amigorena est arrivé en France à l'âge de 11 ans. Il s'est rapidement tourné vers le cinéma, un cinéma d'auteur loin des canons mainstream. Il écrit notamment pour Cédric Klapish, un ancien camarade de lycée, mais aussi pour Agnès Merlet ou Laurence Ferreira Barbosa, avant de réaliser son premier film en 2006, "Quelques jours en septembre". Salué par la critique, il y raconte le quotidien italien en pleine paranoïa autour du 11 Septembre 2011.

Ecrivain, Santiago Amigorena a aussi marqué le monde de la culture avec un récit autobiographique publié en plusieurs tomes il y a quelques années. Après "Premier Amour", paru en 2004, il dévoile "La Première Défaite", un ouvrage qui se focalise sur ses premiers chagrins d'amour. Dans ce livre publie en août 2012, Santiago Amigorena y évoque son "malheur presque banal". Une ironie du sort quand on sait que c'est au même moment, en pleine campagne présidentielle, que Julie Gayet affiche son soutien à François Hollande.

Photo : Julie Gayet a co-réalisé un documentaire sur les Cinéastes diffusé sur Canal+ récemment ©Augustin Détienne, CANAL+

EN VIDÉO - François Hollande "déplore les atteintes au respect de la vie privée" auquel il estime avoir "droit comme tout citoyen" :

François Hollande / Actrice