Une nouvelle voie d'accès pour expliquer les contacts cellulaires

 

Une nouvelle méthode d'imagerie en trois dimensions a permis d'observer pour la première fois le phénomène "d'ondulation membranaire" accompagnant le contact entre deux cellules. Ces travaux sont publiés dans le Biophysical journal du 15 mai.
La compréhension de l'influence du contact entre les cellules et les surfaces constitue un enjeu de santé important. Les cellules sont capables de "lire" sur les surfaces qu'elles rencontrent les éléments de relief à l'échelle nanométrique et agissent en conséquence, mais l'ensemble de ces mécanismes reste encore mal compris. Les scientifiques ont mis au point une nouvelle méthode de traitement d'image, "l'interférence-réflexion". Elle leur a permis de visualiser le resserrement progressif des cellules aux surfaces de contact ainsi que les réarrangements de leurs protéines de membrane.
Cette approche devrait à la fois permettre de comprendre comment le comportement des cellules est influencé par une surface et améliorer en retour la qualité des biomatériaux.

Article le plus lu : Ramadan 2017 : la date de début du jeûne dévoilée : voir les actualités

Autour du même sujet